Eurovision 2013 : les sélections nationales

  • by
Eurovision 2013 : les sélections nationales
Amandine Bourgeois est la chanteuse française qui participera à l’Eurovision 2013. Sur cette page, retrouvez le choix des principaux pays qui participeront au Concours Eurovision de la Chanson les 14, 16 et 18 mai prochain à Malmö en Suède.

Comme chaque année, c’est la folie dans certains pays avec certains groupes qui se reforment (Army of Lovers, Daze...), plusieurs anciens candidats qui reviennent en liste (Yohanna, Brinck, Luminita Anghel...), ou se mettent à écrire des chansons (Alexander Ryback, Mans Zelmerlow, un chanteur des A1, une chanteuse de Me & My...). Plein de surprises à découvrir ci-dessous.
  • Eurovision 2013 : les sélections nationales
Drapeau fr
C’est donc Amandine Bourgeois qui ira à Malmö pour défendre nos couleurs. L’annonce a été faite par France 3 le 22 janvier. La chanteuse de 33 ans révélée par Nouvelle Star sur M6 en 2008, a été choisie parmi 18 propositions faites au comité de sélection composé de 14 professionnels.

Parmi ce jury, il y avait notamment le chef d’orchestre Yvan Cassar, le compositeur Jacques Veneruso, la présentatrice Audrey Chauveau, la Directrice de l’unité jeux et divertissements de France 3 (Marie-Claire Mezerette) et son adjoint. Frédéric Valencak est d’ailleurs le nouveau Chef de la délégation française à l’Eurovision. Il remplace Bruno Berberes qui est désormais conseiller artistique de l’Eurovision, après s’être occupé des candidats français entre 2002 et 2012.

Avec L’enfer et moi, une chanson composée par Boris Bergman et David Salkin, Amandine tentera d’obtenir un bon classement, en faisant notamment mieux qu’Anggun (22ème), Amaury Vassili (15ème), Jessy Matador (12ème) et peut être même que Patricia Kaas (8ème en 2009).

Son morceau ne figure pas sur son deuxième album "Sans amour Mon amour" sorti en 2012. Nous pouvons écouter cette chanson depuis mi-mars seulement et chacun peut donner son avis pour dire si Amandine est... la femme de la situation !



Contrairement à Anggun l'année dernière, Amandine n'a pas fait beaucoup de promotion en dehors de nos frontières. La chanteuse était toutefois présente à Amsterdam pour Eurovision in Concert.Drapeau uk
L’annonce du représentant du Royaume-Uni ayant tardé cette année, plusieurs rumeurs ont fleuries : Dido, Joss Stone, Petula Clark, Paloma Faith ou Kimberley Walsh (Girls Aloud) serait à Malmö pour le UK.

Et même si la piste d’une star de la chanson s’est confirmée (après Blue en 2011 et Englebert Humperdink en 2012), ce sera finalement Bonnie Tyler qui accomplira cette mission en 2013 avec Believe in me, une chanson aux sonorités country composée par Desmond Child (Bon Jovi, Ricky Martin, Kiss, Aerosmith, Sakis Rouvas...).

Bonnie avait refusé la proposition de la BBC en 1983 de faire l’Eurovision. C’était à l’époque de "Total eclipse of the heart" mais la chanteuse à la voix éraillée était n°1 et n’avait pas spécialement besoin de cette exposition. Sa côte de popularité ayant considérablement baissé, même si elle reste populaire en Europe et notamment en Allemagne et en France, Bonnie Tyler a cette fois acceptée ce challenge à 61 ans pour assurer la promotion de son nouvel album, "Rocks & Honey", sorti le 8 mars.

Le 21 avril 2013, la London Eurovision Preview Party se déroulait au Shadow Lounge et accueillait 8 artistes de l’Eurovision 2013. Nicki French (UK 2000) et Paddy O'Connell ont aussi accueilli John Allison (UK 1961), Sarbel (Grèce 2007) et Nikki Jamal (de Ell & Nikki) gagnante de l’Eurovision 2011.
Beaucoup de gays londoniens ont pu applaudir les artistes en provenance de la Finlande, la Lettonie, du Danemark, l’Autriche, l’Ukraine, la Grèce, Malte et San Marin.

Site www.londoneurovision.com


Drapeau se
Notre coup de cœur à l’Eurovision va souvent à la Suède. Et pour cause, nous sommes fans des sélections suédoises qui se font dans le cadre du Melodifestivalen, un festival auquel nous avons assisté encore cette année. En effet, nous étions présents pour la seconde année à la finale qui s'est déroulée le 9 mars à Stockholm.

32 artistes étaient en compétition pour représenter le drapeau jaune et bleu à domicile. Suite à la victoire de Loreen à Baku en 2012, les suédois, véritables fans du concours, préparent actuellement un show plus intimiste mais qui pourrait totalement rénover l’émission, selon les premières informations que nous avons lues.

Et c'est Robin Stjernberg qui a remporté le trophée avec You face aux très gays Army of Lovers, ainsi qu'à Jay-Jay Johanson, David Lindgren, Anton Ewald, Swedish House Wives, Sean Banan, Eddie Razaz, Amanda Fondell, Martin Rolinski, Caroline af Ugglas, Janet Leon ou Ulrik Munther...



Drapeau gr
Pas question pour les grecs de se priver d’Eurovision pour cause crise économique, contrairement à la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Bosnie Herzegovine ou la Turquie (mais cette dernière pour un avis plus réglementaire). C’est un tel divertissement là bas qu’ils figurent cette année encore parmi les 39 pays en course. Et cela même si Eleftheria Eleftheriou ne s’est classée que 17ème, rompant ainsi une chaîne de 8 top 10 consécutifs.

La chaîne publique ERT a fait un deal avec la chaîne privée MAD TV pour concocter Euro Song 2013 A MAD show. Les frais seront quant à eux pris en charge par les maisons de disque Panik Records et Platinum Records.

L'émission était co-présentée par Despina Vandi, une chanteuse qu’on aurait bien voulu voir à Mälmo. La soirée accueillait plusieurs invités (Helena Paparizou, Vicky Leandros, Kostas Martakis, Alexander Ryback, Dima Bilan, Marija Serifovic, Ruslana, Melisses, Demy, Eleni Foureira...) et à vu triompher Koza Mosta feat. Agathonas Iakovidis avec Alcohol is free un titre mixant le ska avec une musique traditionnelle, qui devrait bien plaire aux Balkans. Le groupe affrontait 3 autres artistes grecs qui officient chacun dans un style différent :
- Thomais Apergi - "One last kiss" (jazz/bossa-nova)
- Aggeliki Iliadi - "Hilies kai mia nihtes" (laïko)
- Alex Leon feat. Giorgina - "Angel" (dance)

  • Eurovision 2013 : les sélections nationales Non sélectionnés : l'israélien Judah Gavra & le suédois Anton Ewald


Drapeau dk
Les danois sont constants dans leur mode de sélection : ils proposent toujours au public de voter parmi 10 candidats au Dansk Melodi Grand Prix. Ce passage a donc été obligé pour Brinck (13ème à l’Eurovision 2009) et pour Daze (avec une chanson de Thomas G:son & Peter Boström !), le groupe de bubble gum que nous adorions, comme de nombreux gays que nous croisons dans les soirées 90 en Europe. Nous aimons d’ailleurs beaucoup la chanson "We are the universe" qu’ils proposaient, mais comme Brinck, ils n’ont pas atteint la superfinale.

Nous avons aussi beaucoup apprécié Kate Hall avec "I’m not alone", un titre dance avec notamment Oscar Holter et Jakke Erixson à la production. Repérée dans Popstars au Danemark, Alex Christensen (Eurovision 2009) le producteur allemand de U96 lui produit le single "Is there anybody out there ?" avant qu’elle ne forme un duo avec le chanteur Ben pour 4 singles. Kate Hall est ensuite coach vocal dans le Popstars allemand.

En compétition il y avait aussi Frederikke Vedel avec "Jeg har hele tiden vidst det" une chanson écrite notamment par Pernille Georgi (ex-Me & My pour ceux qui aiment la dance 90) et sœur de Susanne (Andorre en 2009). Son titre est écoutable mais pas assez fort par rapport aux précédents titres cités.

Trois titres ont accédé à la Super Finale. Bien que nous aurions plutôt classé Daze et Kate Hall dans les premiers, nous avons aussi apprécié le "Stay awake" de Simone Egeriis (3ème comme au DMGP 2010), adoré l’excellent "Unbreakable" de Mohamed Ali (deuxième) et aurons plaisir d’écouter Only teardrops d’Emmelie de Forest à Malmö.

Dans le jury se trouvaient notamment le producteur Cutfather et l’artiste Kato.



Drapeau no
La chaîne NRK propose toujours son Melodi Grand Prix qui figure aussi parmi nos sélections nationales préférées. Parmi les 21 candidats, il y avait cette année plusieurs chanteuses assez intéressantes et notamment, Mimi Blix (MGP 2011) et Carina Dahl (MGP 2011) qui faisaient toutes les deux leur retour au MGP avec des chansons seulement correctes, Julie Bergan, qui comme Carina avait un titre écrit par Ben Adams du boysband A1, Winta avec un titre dance plutôt correct ("Not afraid") et les Shackles avec le r’n’b "On hold" qui ne nous a pas spécialement convaincu. Aucune d’entre elles ne s’est qualifiée pour la finale.

Du côté des garçons, nous avons aimé Haji avec son r’n’b "Shine with me" et Martin Blomvik avec son morceau électro "Det vakje mi tid" mais dans une moindre mesure. Comme leurs consoeurs, ces deux jeunes hommes ne sont pas parvenus jusqu’à la finale.

Parmi les 10 prétendants lors de la soirée du 9 février, il y avait pas contre Emil Solli-Tangen (frère de Didrik 20ème à l’Euro 2010) avec un mix d’opéra et de métal proposé avec Gromth. Leur morceau ne nous a cependant pas vraiment convaincu. Nous avons préféré Datarock avec "The underground" et Gaute Ormåsen avec "Awake", même si nous ne les écouterons pas en boucle !

Finalement, nous étions assez en phase avec les norvégiens. Parmi les 4 derniers finalistes restaient Annsofi avec une ballade faiblarde mais signée par Alexander Ryback ("I'm with you"), le groupe Sirkus Eliassen avec le festif "I love you Te quiero" (et leur lapins !), la dance de la jolie Adelén avec "Bombo" et... Margaret Berger qui est arrivée largement en tête (du jury et du télévote) avec I feed you my love et ira donc à Malmö représenter son pays. Les norvégiens ont fait le meilleur choix !


Drapeau de
L’Allemagne a innové aussi en proposant à 12 artistes connus de prendre part à la sélection. Nous ne comprenons pas bien ce changement de stratégie quand on regarde les bons résultats de Roman Lob l’année dernière (8ème) et ceux de Lena Meyer-Landrut qui a gagné l’Eurovision 2010 et fini 10ème en 2011.

DasErste a surtout surpris son monde en proposant des morceaux vraiment différents. Tous les registres étaient représentés et même de la musique religieuse avec Die Priester ! Nous sommes même très très loin des titres pop qu’ils sélectionnent habituellement.

Notre préférence allait bien évidemment à Cascada, le groupe de dance à succès, mais dans un registre plus electro pop il y avait aussi eux Ben Ivory (avec "The righteous ones") et Blitzkids mvt. (avec "Heart on the line") qui auraient pu faire l’affaire. Les Söhne Mannheims avec leur reggae "One love"... ou le duo Nica & Joe avec le variéto-lyrique "Elevated" avaient leur chance.

Mais, c'est heureusement Cascada qui a remporté cette sélection avec Glorious !

  • Eurovision 2013 : les sélections nationales Le suédois Eddie Razaz n'a pas été sélectionné contrairement à l'azérie Farid Mammadov


Drapeau es
A l’image de ce qu’ils avaient faits en 2012, ce qui leur a d’ailleurs plutôt bien réussi, les espagnols ont choisi en interne le groupe El Sueño de Morfeo. Très connu localement, ce trio devra faire au moins aussi bien que la dixième place obtenue par Pastora Soler. La chanson a été choisie par le public parmi 4 propositions, mais 3 seulement à la télévision car 2 chansons ont été départagées sur internet. Ils iront "Contigo hasta el final" mais iront-ils bien loin ?



Drapeau it
Lors de la finale de San Remo le 16 février, les italiens avaient annoncé que Marco Mengoni les représenterait cette année. Sa chanson L’essenziale était alors apparue comme étant celle qu’il chanterait mais nous avons du attendre la mi-mars pour que cela soit officialisé par la RAI.Drapeau sm
Il se murmurait que Lys Assia serait choisie pour représenter San Marin après sa non qualification en Suisse. Mais, son auteur fétiche Ralph Siegel (22 chansons pour l’Eurovision et 47 autres en sélections nationales) a composé une très bonne chanson pour Valentina Monetta qui représentait déjà cet état en 2012. La jeune femme chantera l’excellent Vola, une ballade interprétée en italien qui se transforme en hymne dance sur la dernière minute. Bien loin de ce qu’elle proposait l’année dernière, mais tellement mieux !



Drapeau be
La chaîne belge RTBF a choisi en interne Roberto Bellarosa, le gagnant de The Voice pour représenter la Belgique. Le jeune homme a proposé 3 titres "Reste toi", "Be heroes" et Love kills. C’est ce troisième titre que le public de Vivacité a choisi.



Drapeau ch
Ces 6 dernières années, la Suisse ne s’est qualifiée qu’une fois pour la finale (en 2011)... où elle a obtenu la 25ème place ! Le défi n’est donc pas facile à relever pour ce pays qui compte trois langues officielles : le français, l’allemand et l’italien. Les trois radiodiffuseurs ont sélectionné leurs chansons sur la plateforme mise en place sur internet par la Suisse depuis plusieurs années pour recevoir toute sorte de candidatures.

Cette année, il y avait donc les suédois de Man Meadow (avec "How does it feel"), la polonaise Magdalena Tul (avec "Give it up"), l’allemande Lyane Leigh ex-chanteuse d’E-Rotic (avec "Oh No! Mi corazón") ainsi que l’espagnole Virginia Trujillo (avec "Power"). Mais aucun d’entre eux n’a été sélectionné pour la finale télévisée, ni même Lys Assia. L’année dernière, la chanteuse qui avait gagné l’Eurovision 1959, avait terminé 6ème des sélections. Pour 2013, elle s’est associé avec les NewJack pour le titre urbain "All in your head" mais ce n’était pas terrible et elle n’a pas été sélectionnée, ni même pour San Marin malgré les rumeurs.

En finale, il y avait 9 chansons dont notre préférée "The point of no return" par Melissa López. Cette chanteuse espagnole (où elle a tenter sa chance pour l’Eurovision 2011) a la double nationalité. Son morceau dance est excellent mais elle s’est arrêtée sur la 4ème marche du podium.

Sur la troisième, il y avait le jeune Jesse Ritch et son sympahique "Forever and a day". Sur la deuxième, c’était Carrousel avec "J’avais rendez-vous", un titre tout gentillet en français.

C’est Heilsarmee qui s’est qualifié pour l’Eurovision avec You and me, un titre pop-rock très réussi, accrocheur et qui pourrait donc conduire le pays jusqu’à la finale. Mais, il y a un mais ! L'Armée du Salut (qui n’est pas très gay-friendly !) est un mouvement évangélique et l’UER a demandé à ce que le groupe change de nom et de costume, ce que ses membres, dont Emil (94 ans !), ont accepté difficilement. La prise en compte a été si tardive que cela ne s'est fait qu'à la mis mars. Le groupe se nommera Takasa pour Malmö.

Drapeau fi
Ce pays nordique a lui aussi sa sélection télévisée avec 12 finalistes en compétition. Cela s’appelle le UMK (Uuden Musiikin Kilpailu). Bien que nous n’ayons pas tout écouté, nous avons trouvé que cette année plusieurs chansons de qualité étaient proposées aux finlandais. Nous avons notamment apprécié les rockeurs de Arion (avec "Lost") et de Great Wide North (avec "Flags") mais surtout la voix de la jeune Diandra Flores sur la ballade pop "Colliding into you", un bon titre même s’il ne nous procure pas le même plaisir que son hymne "Outta my head" avec lequel nous l’avons découvert.

Une autre voix magnifique était sur le podium finlandais, Mikael Saari. Le jeune homme était accompagné au piano sur "We should be through" une superbe ballade interprétée tout en intensité. Une belle découverte, mais c’est Krista Siegfrids qui électrisera Malmö avec son Marry me, un titre pop efficace.Drapeau is
Johanna, seconde à l’Eurovision 2009, faisait son retour au Söngva Keppni, les sélections islandaises, avec une chanson pop moins bonne que celle avec laquelle elle retentait déjà sa chance en 2011. Les islandais ne semblent pas avoir aimé "Þú" et ne l’ont pas sélectionné pour la finale contrairement à une autre artiste ayant déjà représenté le pays. Birgitta Haukdal qui s’était classée 9ème en 2003 a été jusqu’en finale où elle a affronté 6 autres artistes sur les 12 qui se présentaient cette année.

Magni Ásgeirsson a été repêché pour la finale mais avec "Ekki líta undan", il n’a pu convaincre les finlandais de lui offrir le ticket. Nous préférions aussi sa chanson Hugarro qu’il proposait en 2012. Il a dû participer 5 fois aux sélections sans jamais les remporter.

Le représentant islandais sera Eyþór Ingi Gunnlaugsson avec Ég á líf, une ballade qui est loin d’être aussi bonne et puissante que "Never forget" (20ème en 2012).



Drapeau ie
Après deux années avec Jedward, l’Irlande sera représenté en 2013 par Ryan Dolan. Comme les irlandais qui l’ont préféré à quatre autres concurrents, nous aimons beaucoup sa chanson Only love survives. C’est un morceau dance, entêtant, efficace. Nous espérons qu’il parviendra à se démarquer des autres à Malmö, mais cela devrait être possible car il ne ressemble à aucun autre sélectionné cette année. Mais, il y en aura toujours pour dire que c’est très formaté Eurovision...Drapeau nl
Première artiste annoncée officiellement le 17 octobre dernier, Anouk a tardée à révéler sa chanson au public européen. Birds n'a été disponible à l'écoute que le 11 mars. La chanson est excellente, écoutez :



Comme chaque année à Amsterdam, des fans organisent Eurovision in Concert. 26 artistes sur les 39 de cette année se sont produits devant une foule de fans, dont beaucoup de gays. Amandine Bourgeois était également présente comme l’était Anggun l’an passé. Anouk a déçu ses fans en n'étant pas présente au concert. Le Melkweg accueillait cependant la suédoise Carola Häggkvist (Eurovision 1983, 1991 et 2006) en invitée exceptionnelle.

www.eurovisioninconcert.nlDrapeau mt
Malgré un nombre élevé de chansons envoyées (182 en 2013), il y a toujours une certaine continuité dans les sélections maltaises ! 10 artistes étaient déjà présents dans la sélection 2012 (7 d’entre eux ont même participé ces 3 dernières années). Les auteurs ne se renouvellent pas plus et la qualité s’en ressent. Sur les 24 chansons sélectionnées par la télévision maltaise, 7 sont signées par Gerard James Borg, 4 par Philip Vella, 3 de Dean Muscat et 2 de Fleur Balzan. Alors avec cette méthode on s’attend forcément à trouver un gagnant qui ne nous emballera pas plus que cela.

Sauf qu’une surprise aurait pu venir d’un gagnant de la Nouvelle Star suédoise…. Mais non, Kevin Borg, ce maltais d’origine qui a suivi sa girlfriend dans ce pays scandinave, a terminé deuxième de cette sélection. Pourtant sa ballade "Needing you", certes très formatée, était bien au dessus de toutes les autres chansons proposées.

C’est Gianluca Bezzina qui ira en Suède pour représenter son île avec Tomorrow, une chanson positive, plutôt banale mais qui pourrait plaire à certains. Sa sœur Dorothy Bezzina s’est classée à la quinzième place. Parmi les autres candidates se trouvaient Claudia Faniello qui a obtenu la 7ème place pour sa 7ème tentative, et Jessica Muscat qui s’est classé 8ème avec sa chanson du suédois Thomas G:son.



Drapeau ge
Cette année, il n’y a pas que Malte, ni le Danemark (ni l’Espagne et la Norvège en 2012) qui ont fait appel au suédois Thomas G:son pour ses chansons. La Géorgie, qui a choisi ses représentants en interne, est allée chercher cet auteur à succès (Euphoria en 2012 c’était aussi lui !) avec le titre Waterfall. Il sera interprété par le duo Sopho Gelovani & Nodiko Tatishvili à Malmö.Drapeau ro
C’est Cezar avec It's my life qui représentera la Roumanie, pays qui envoi souvent de bonnes chansons à l’Eurovision et récolte des scores honorables. Cette année nous sommes déçus par ce choix sachant qu’en sélection il y avait Luminita Anghel (3ème en 2005) avec "Unique", parmi les 32 artistes. Mais le jury et les télévotes étaient d’accord et "It’s my life" pourrait être meilleure une fois remixée !

  • Eurovision 2013 : les sélections nationales L'italien Marco Mangoni a été sélectionné mais pas le danois Mohamed Ali


Drapeau mk
La Macédoine a sélectionné Esma & Lozano en interne. Comme en 2012, année où le pays a décidé de mettre fin à ses sélections nationales entre plusieurs artistes (entre 2005 et 2011). Il faut dire que cela n’en valait pas vraiment la peine : ces 5 dernières années ce pays des balkans n’est parvenu qu’une fois en finale. C’était en 2012 d’ailleurs. Quasiment leur meilleur résultat, 13ème, en 13 participations ; ce qui fait que la méthode est renouvelée pour 2013.

La chanson "Imperija" a aussi été sélectionnée en interne mais l’accueil n’ayant pas été jugé suffisant, le duo macédonien chantera Pred da se razdeni à Malmö. Ce nouveau titre est une ballade avec des passages dubstep. Cette chanson est un peu plus puissante, même si nous aimions aussi la précédente.



Drapeau bg
Un seul passage en finale sur 8 participations pour la Bulgarie ! C’était en 2007 avec Elitsa Todorova & Stoyan Yankoulov... qui ont donc été rappelés pour aller en Suède. Les téléspectateurs ont eu le choix entre 3 chansons. "Kismet" a été sélectionnée… avant d’être remplacée par Samo Shampioni !

Un changement de chanson donc, comme leurs voisins, sauf qu’eux n’avaient pas demandé le choix au public macédonien. Finalement, les bulgares font comme les bielorusses : ils demandent l’avis du public avant de changer de titre (pour copyright officiellement). Dommage "Kismet" était aussi bien, voire un peu mieux, que "Samo Shampioni" !

Mais souhaitons leur bonne chance, car l’année dernière la Bulgarie n’avait pas eu de chance en ratant de peu la finale. Mais le live n’était pas extra pour une chanson que nous adorions pourtant.Drapeau by
Autre pays de l’est, enfin beaucoup plus au nord, à changer de chanson : la Bielorussie. Là aussi une finale en public, avec 10 candidats dont Alyona Lanskaya avec "Rhythm of love". La chanteuse part à Londres enregistrer quelques titres dans un bon studio... et revient avec Solayoh, une chanson qu’elle chantera finalement en mai prochain alors que les téléspectateurs n’ont pas choisi celle-ci.

Autre fait marquant pour ce pays : des extraits d’une version démo de "Solayoh" ont déjà été entendus sur internet il y a plusieurs années. Les organisateurs de l’Eurovision voyant ce genre de phénomène se reproduire décide d’accepter le morceau. Le règlement du concours est assoupli pour la Bielorussie mais aussi pour les Pays-Bas car ce ne sont que de courts extraits (de versions non finalisées) qui ont été diffusés.

Même si cette chanson a un côté déjà vu, nous regarderons avec attention sa prestation car la jolie blonde est entourée de beaux gosses qui ressemblent un peu à Litesound, groupe que les gays ont adoré voir mais qui n’a pas permis à ce pays d’accéder à la finale l’an dernier. Cela ne leur ai d’ailleurs arrivé que 2 fois en 9 participations ! Peut être car la Biélorussie est quasiment une dictature ?Drapeau il
Israël sélectionne généralement son artiste en interne mais cette année, ils ont voulu faire quelque chose de particulier : 30 artistes en compétition lors du Kdam 2013 pour fêter les 30 ans d’Israël à l’Eurovision. Un bon nombre de ballades était en liste... et c’est une ballade qui sera chantée à Malmö. Plus précisément Rak bishvilo par la chanteuse Moran Mazor. Morceau agréable mais pas notre préféré comme c’est d’ailleurs le cas pour plusieurs pays (Grèce, Suède, Danemark, Finlande, Malte, Roumanie, Moldavie...) cette année.

Nous aimions beaucoup le super beau gosse Judah Gavra avec le dansant "We're beautiful" et, parmi les ballades, nous préférions Hila Ben David avec "Beautiful" et Kathleen Reiter avec "Jusqu'a moi". Mais cette deuxième chanteuse qui a gagné The Voice, pourtant favorite, a annulé sa participation à la finale car plusieurs membres du jury feraient parti du management de ses concurrents. Cela aurait fait une seconde chanson en français (partiellement) dans cet Eurovision 2013. Dommage !



Drapeau az
L’Azerbaïdjan voit les choses en grand. Après avoir organisé l’Eurovision le plus cher de l’histoire l’année dernière, le pays organise les plus grandes sélections nationales : Milim. Au menu de cette petite dizaine de semaines sélectives, plus de 60 candidats s’affrontent pour décrocher la sélection. La plupart chantent dans un anglais approximatif.

Lors de la finale du 14 mars, il n’en restait plus que 10 dont le favori Farid Mammadov que beaucoup disent désigné d’avance comme leur représentant. En effet, c’était le seul beau garçon parmi beaucoup de filles et l’Azerbaïdjan n’a jamais été représenté par un homme (solo) en 5 participations. Ce qui devait arriver, arriva. Farid est sélectionné avec sa chanson Hold me.Drapeau md
La Moldavie aussi est une habituée des sélections nationales. En 2013, c’est le dernier pays à choisir son artiste et sa chanson ; plus tard même que la Suède qui généralement clôt ces sélections. Il y avait 24 participants moldaves en course. Le jury et le public n’étaient pas totalement d’accord sur l’artiste à sélectionner parmi les 10 restants. En fait, il y avait 4 bonnes chansons qui sont au final arrivées dans un mouchoir de poche :
- Aliona Moon (22 points avec "A million"),
- Boris Covali (20 points avec "Runaways"),
- Cristina Scarlat (17 points avec "I pray"),
- Le duo Cristina Croitoru & Karizma (15 points avec "Never fall again").

C’est donc Aliona qui remporte comme le souhaitait le jury. Mais, son anglais ayant été jugé imparfait lors de la sélection, Aliona chantera en roumain, O mie, la chanson écrite par Pasha Parfeny qui l’accompagne au piano et qui représentait d’ailleurs la Moldavie à Baku (11ème).
Cascada - Glorious (Allemagne)
Emmelie de Forest - Only teardrops (Danemark)
Margaret Berger - Feed you my love (Norvège)
Ryan Dolan - Only love survives (Irlande)
Zlata Ognevich - Gravity (Ukraine)
Valentina Monetta - Vola (Saint-Marin)
Farid Mammadov - Hold me (Azerbaïdjan)
Robin Stjernberg - You (Suède)
Anouk - Birds (Pays-Bas)
Marco Mengoni - L’essenziale (Italie)
Heilsarmee - You and me (Suisse)
Dina Garipova - What if (Russie)
Aliona Moon – A million (Moldavie)
Krista Siegfrids - Marry me (Finlande)
Koza Mostra & Agathonas Iakovidis - Alcohol is free (Grèce)
Bonnie Tyler - Believe in me (Royaume-Uni)
Natália Kelly - Shine (Autriche)
Elitsa & Stoyan - Samo shampioni (Bulgarie)
Hannah Mancini - Straight into love (Slovenie)
Gianluca Bezzina - Tomorrow (Malte)
Eyþór Ingi Gunnlaugsson - Ég á líf (Islande)
Alena Lanskaya - Solayoh (Bielorussie)
Roberto Bellarosa - Love kills (Belgique)
Amandine Bourgeois - L'enfer et moi (France)
Andrius Pojavis - Something (Lituanie)
...
Melissa López - The point of no return (Suisse)
Daze - We own the universe (Danemark)
Kate Hall - I’m not alone (Danemark)
Mohamed Ali - Unbreakable(Danemark)
Simone - Stay awake (Danemark)
Jack Rowan Ft Sam Gray - Invincible (Danemark)
Brinck - Human (Danemark)
Aggeliki Iliadi - Hilies kai mia nihtes (Grèce)
Alex Leon Ft Giorgina - Angel (Grèce)
Thomai Apergi - One last kiss (Grèce)
Kevin Borg - Needing you (Malte)
Luminita Anghel - Unique (Roumanie)
Cristina Scarlat – I pray (Moldavie)
Boris Covali - Runaways (Moldavie)
Cristina Croitoru & Karizma – Never fall again (Moldavie)
Judah Gavra - We're beautiful (Israël)
Kathleen Reiter - Jusqu'a moi (Israël)
Diandra - Colliding into you (Finlande)
Mikael Saari - We should be through (Finlande)
Sirkus Eliassen - I love you Te quiero (Norvège)
Adelén - Bombo (Norvège)
Anina - The young (Norvège)
Winta - Not afraid (Norvège)
Haji - Shine with me (Norvège)
Carina Dahl - Sleepwalking (Norvège)
Mimi Blix & Doc M.C. - Catch me (Norvège)
...
Yohio - Heartbreak hotel (Suède)
Anton Ewald - Begging (Suède)
Eddie Razaz - Alibi (Suède)
David Lindgren - Skyline (Suède)
Sean Banan - Copacabana (Suède)
Janet Leon - Heartstrings (Suède)
Louise Hoffsten - Only the dead fish follow the stream (Suède)
Eric Segerstedt & Tone Damli - Hello goodbye (Suède)
Michael Feiner & Caisa - We’re still kids (Suède)
Swedish House Wives - On top of the world (Suède)
Martin Rolinski - In and out of love (Suède)
State of Drama - Falling (Suède)
...



D'autres sujets qui peuvent vous intéresser