MAD Video Music Awards 2012

  • by
MAD Video Music Awards 2012
Les grecs font beaucoup parler d’eux pour leur actualité économique. A ParisGayZik, nous nous intéressons aussi à leur joli pays (Mykonos, Santorin...) pour leur musique et leurs artistes que nous avons pour la plupart découverts à l’Eurovision. Nous voulons parler de Helena Paparizou (Eurovision 2001 et 2005), Sakis Rouvas (2004 et 2009) et de Kostas Martakis. Ils étaient tous les 3 présents à cette neuvième cérémonie qui se déroulait le 20 juin au Tae Kwon Do arena d’Athènes.

Durant ces 4 heures de show, les stars locales sont venues chercher l’un des 17 trophées en jeu, pour se produire sur scène ou simplement pour se montrer devant les caméras et photographes.

Les groupes Melisses et Vegas ont été nominés à 5 reprises, contre 4 pour Sakis Rouvas, Elena Paparizou et Michalis Hatzigiannis et 3 pour Kostas Martakis et Eleni Foureira.



Commençons par la belle Helena Paparizou, que nous avons rencontré en Suède au Melodifestivalen, où elle chantait Popular lors de la grande finale et en attendant son éventuel retour à l’Eurovision en 2013. Cette année, Helena a chanté All the time avec les Playmen et sa puissante ballade Poios en solo (présente sur l’album "Vrisko to logo na zo" sorti en 2008). La plantureuse jeune femme, habillée en Dolce Gabbana, est repartie avec 2 trophées dont un pour son tube "Baby it's over", extrait de son "Greatest hits". Helena a gagné au moins un trophée chaque année depuis que la cérémonie existe, soit 18 awards sur 41 nominations.

Place maintenant à l’autre grosse star grecque Sakis Rouvas. Le chanteur est venu faire une nouvelle performance (quasi annuelle également, il a remporté 17 awards sur 39 nominations) pour défendre Tora. Ce nouveau titre est excellent et dans la droite lignée de son dernier album "Parafora". Le prochain doit être en route, nous espérons qu’il continuera dans ce style.

Malgré son nouveau look (crâne rasé), le beau Kostas Martakis n’a pas remporté de prix, pourtant son dernier album "Entasi" contenait le tube éponyme ainsi que "I agkalia mou". Aux MAD Music Awards, Kostas est abonné aux duos. En 2007, c’était avec Maro Litra, en 2008 avec Desislava, en 2010 avec Vegas, en 2011 avec OtherView en 2011, et cette année c’est avec Claydee et Antigoni Psuxrami.

Les duos sont d’ailleurs une des grandes caractéristiques de ce show. Les artistes grecs aiment beaucoup collaborer ensemble, ils partent même souvent en tournée ensemble. C’est cette année encore le cas d’Helena Paparizou avec Melisses (5 nominations aux MAD VMA 2012), et de Sakis Rouvas avec Onirama.

Les collaborations se font également en studio comme avec le duo Playmen, par exemple, qui avait déjà travaillé avec Helena Paparizou auparavant et aussi avec Sakis Rouvas sur Tora.

Parmi les groupes, il y a eu une grosse compétition entre Vegas, Melisses, Playmen, Onirama et OverView mais c’est le groupe urbain Vegas qui a remporté la statuette, seul trophée remporté sur les 5 potentiels.

L’excellente Despina Vandi est venue pour interpréter 3 titres de son dernier album "Allaxa". La diva a enchaîné To nisi, To asteri mou et Girismata. La talentueuse jeune femme qui a abandonné la dance de ses débuts pour une pop plus locale, était magnifique dans sa robe à franges blanches. La mise en scène était très réussie avec toutes ces épies de blé dispersées devant elle et ses derviches tourneurs.

Sinon, la révélation de la soirée aura été la jeune Demy, qui parviendra peut être à éclipser ses concurrentes Eleftheria Eleftheriou (Eurovision 2012 pour la Grèce), Ivi Adamou (Chypre 2012), Eleni Foureira (non qualifiée pour Grèce 2010) et Marianta Pieridi qui était présente mais n’a pas chanté son nouveau single "Tetoia love".

Cette édition des MAD Music Awards était très réussie encore cette année. Malgré l’absence de guests internationaux, les grands noms et futures stars de la pop grecques étaient réunies pour une soirée exceptionnelle. Nous retenons plus particulièrement les prestations de Helena Paprizou, Sakis Rouvas, Despina Vandi. Il y avait encore beaucoup de dance music / électro cette année, même si le rap et le rock était également représentés.




Demy & The Fade - Soldier & Poses xiliades kalokairia
Ivi Adamou & Onirama - Den yparxeis
Eleftheria Eleftheriou & Luckyman Project - Party starter
Shaya, Housetwins & Slickbeats - Summer's all around
Dimos Anastasiadis & Koza Mostra - Tora / Me trela
ΟtherView & Giorgos Sabanis - Purotexnimata
Μidenistis & Professional Sinnerz - Galvanize
Claydee, Kostas Martakis, Antigoni Psuxrami & Eirini Papadopoulou - Mamacita Buena
Elena Paparizou - Poios
Nikos Ganos & Katerina Stikoudi - Break me / H mousiki mou
Melisses, Mironas Stratis & Mairi Sinatsaki - Piki Piki/Jump around
Sakis Rouvas - Tora
Despina Vandi - To nisi & To asteri mou & Girismata
Playmen, Stan, Elena Paparizou, Courtney Parker, Risky Kid - Ta logia kommatia / All the time
Paola - Na m'afiseis usixi thelo
Eleni Foureira & NEBMA - Fotia
Vegas & Giorgos Mazonakis - Pio psila / Leipei pali o theos
Stavento & Paola - Pidao ta kimata
Meilleur artiste masculin : Sakis Rouvas
Artiste de l’année : Sakis Rouvas
Meilleure artiste féminine : Elena Paparizou
Meilleur groupe : Vegas
Meilleure révélation : Demy
Meilleure duo : Mia zografia (O kosmos mas) / Midenistis Feat. Demy
Chanson de l’année (MAD RADIO 106.2) : Baby it's over par Elena Paparizou
Meilleures paroles de chanson : Exei o kairos gyrismata / Gyrismata par Despina Vandi
Clip de l’année : Tharros i alitheia par Mixalis Xatzigiannis
Meilleur clip pop : Reggaeton par Eleni Foureira
Meilleur clip dance : I am the one par OtherView Feat. Mark F. Angelo
Meilleur clip fashion : Min pas pouthena par Giorgos Mazonakis
Meilleur clip sexy de l’année : Reggaeton par Eleni Foureira
Meilleur clip alternative : Na me katastrepseis glyka par Stayros Mixalakakos
Meilleur clip urbain : Mia zografia (O kosmos mas) par Midenistis Feat. Demy
Meilleur clip rock : San skia par Melisses
MAD Greekz : An eisai ena asteri par Nikos Vertis Le show était diffusé en direct sur MAD TV, bien sûr, puis le sera sur la chaîne ANT1 TV pour la Grèce, Chypre, la Bulgarie et Israël. Il est aussi disponible dans son intégralité sur YouTube. Site officiel des MAD MVA 2012


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser