Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)

  • 22/04/2012
Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)
Claire Richards, Ian "H" Watkins, Faye Tozer, Lee Latchford-Evans et Lisa Scott-Lee sont de retour pour un Ultimate tour comme les fans (dont de nombreux gays !) l’attendaient depuis leur séparation en 2001.

Après avoir débutée à Belfast le 2 avril, puis s’être poursuivie à Dublin, Liverpool, Glasgow, Aberdeen, Newcastle, Manchester, Nottingham, Birmingham, Cardiff, Sheffield, Bournemouth et Brighton, la tournée s’arrêtait à Londres à l’O2 Arena les 19 et 20 avril 2012, avant de se poursuivre à nouveau outre manche et notamment à l’été prochain où 9 concerts seront donnés.

Avant chacun de leur concert, le groupe était précédé par une première partie avec, d’abord, la blonde Kamaliya, puis la brune Shockolady.





19h25. La blonde Kamaliya Zahoor entre sur la scène de l’O2 Arena avec ses 6 danseurs. La chanteuse ukrainienne porte une tenue très Lady Gaga pour sa première chanson Crazy in my heart, sympathique.

"From Ukraine and Russia... with love" ! nous précise-t-elle avant de chanter son deuxième titre Rising up, entourée de ses trois danseuses sexy dans leurs tenues noires, puis de 3 danseurs qui viennent rejoindre les filles. "Did you enjoy ?" nous demande-t-elle avant de remercier le public londonien.

Le visuel qui nous indique son nom est toujours présent sur les deux côtés, quand elle passe à I am a fighter, baby, entourée de 4 danseurs qui incarnent des créatures blanches aux longs bras. "Make some noise ! I luv you London ! Thank you very much !"

Kamaliya passe ensuite à son nouveau single Arrhythmia, au son correct, trancy également. La jeune femme blonde est toujours accompagnée de sa troupe de 6 danseurs(ses) qui portent des tenues noires rouges et jaunes bien stylées.

Ses titres aux beats linéaires n’apportent pas grand-chose, sinon nous faire taper du pied avant la venue des Steps. Elle assure quand même le show et demande "Are you ready tonight for Steps" ? avant de partir à 19h45.

Elle n’aura pas l’occasion de chanter "No ordinary love" qu’elle a enregistré avec Thomas Anders (ex-Modern Talking).

Site officiel de Kamaliya






5 minutes plus tard, la voix off nous annonce la venue d’une seconde première partie. Il s’agit de Shock’o’Lady qui chante Get it on. Comme sa collègue Kamaliya, cette chanteuse russe mise plus sur son look extravaguant que sur la qualité de ses chansons. Cela a le mérite d’être divertissant, mais nous ne pensons pas qu’elles vont percer dans le monde de la musique… malgré tout l’argent qui doit être misé sur elles !

Revenons à la prestation de cette jolie brune qui porte une tenue couleur or et noire. Elle est très lookée avec son mini-short, une tenue idéale quand on est jolie et qu’on fait de la dance.

"The next song I will perform is a classic of Elton John", dit-elle avant de nous proposer Benny and the jets dans une version plus trancy. On remarque aussi ses grosses bottes à leds pendant que son logo continue de prendre différentes formes sur les écrans latéraux.

"Make some noise... Louder ! My next song is called Showdown". C’est un morceau très électro qu’elle nous chante, sans ses danseuses mais avec un rappeur, Mr Smith, qui fait son apparition à la fin. Ce titre est loin d’être mauvais et reste meilleur que le morceau suivant I like it like that. Il est 20h10 quand les premières parties, prennent fin avec un petit rap de Mr Smith.

Site officiel de ShockOlady




A notre grande surprise, ce n’est pas le spectacle qui commence mais un message de Claire Richards qui est diffusé. La plus belle voix des Steps nous annonce la diffusion d’un clip de Lady Gaga ("The edge of glory"). Puis, Faye lance à son tour un clip de Rihanna ("We found love").

La bande annonce du DVD passe à nouveau avec des images du live, ce qui n’est pas top pour garder le suspense. Lee, le chanteur brun des Steps, introduit Katy Perry avec "Fireworks". Il est suivi par Lisa Scott-Lee qui nous lance le duo David Guetta & Usher.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)

20h40. Le spectacle des Steps commence avec des danseurs camouflés qui investissent la scène, des torches à la main. Ils évoluent devant une animation futuriste qui va incorporer, plus tard, des images des 5 membres de ce groupe prises pendant leur succès entre 1997 et 2001.

Chacun d’entre eux est dans sa capsule pour Here and now. Ils interprètent cette première chanson (en intégralité) à bord de gros cylindres transparents. Le public reconnaît chacune de leur voix alors que les fans de ce quintet frémissent.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)
Ce même visuel se prolonge alors que les artistes sortent et s’avancent vers nous à pas saccadés, une démarche robotique. Empruntant les marches, ils portent leurs tenues futuristes, noires, à bandes blanches sur les côtés. Des jets de fumés sont ajoutés sur ce second morceau, You’ll be sorry, qui manque pour le coup d’un peu d’entrain ! En guise de présentation, leurs prénoms apparaissent l’un après l’autre sur le grand écran.

Alignés en rang, les Steps exécutent une marche militaire devant leurs danseurs, eux mêmes alignés devant un visuel démultipliant les figurines à l’infinie jusqu’à représenter un bataillon. Cela n’est pas d’une grande originalité dans la mesure où cela a déjà été mis en scène dans les shows de Rihanna, Madonna et Take That. Mais, c’est un show tout à fait acceptable qui est proposé.

Les Steps chantent Deeper shade of blue, l’un de leurs plus gros tubes, dans un tableau qui fait aussi penser à l’imagerie des films Matrix et Tron. Toujours à distance les uns des autres, nous ne sommes pas loin de penser que l’ambiance entre eux n’est pas au top alors qu’ils descendent sous la scène lors de l’outro remixée. Leurs danseurs terminent seuls cette séquence, cependant bien chorégraphiée.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)
Les 5 jeunes anglais reviennent dans la même tenue blanche et noire pour communiquer longuement avec leur public. De leur haute plateforme, derrière laquelle il est inscrit "Dance steps", ils nous font danser sur leurs morceaux dont nous devons reconnaître les chorégraphies, comme la première Last thing on my mind.

Leurs 10 danseurs (autant d’hommes que de femmes) complètent le tableau dans leurs combinaisons noires. Ils dansent en bas alors que les 5 chanteurs sont surélevés sur une passerelle. Ce tableau jeu vidéo est très coloré, notamment avec les 5 figurines qui dansent dans ce visuel. La tête des personnages, lorsqu’elle s’agrandit, est remplacée par le visage d’un des 5 membres de Steps.

Leur medley se poursuit avec les tubes Better best forgotten, Love’s got a hand on my mind et 5, 6, 7, 8 qui achève ce megamix devant l’écran multicolor. Tout le monde chante et danse sur ces tubes qu’ils auraient pu chanter en intégralité. Excellent est la mention attribuée au public par ce jeu vidéo interactif.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)


  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)
L’écran recouvre la scène comme un rideau sur une introduction hispanique. Il diffuse une lumière rouge pendant que les danseuses et danseurs investissent la scène. Lorsque le rideau s’ouvre, les 5 stars apparaissent dans leurs cages blanches en forme rectangulaire. Claire, H, Faye, Lee et Lisa interprètent l’excellent Summer of love. Ils ont profité de leur peu de temps en coulisses pour revêtir leurs tenues rouges et noires. Chacun compose un couple avec l’un des danseurs pour des moments parfois lascifs. Lorsque l’écran se referme, les couples de danseurs poursuivent leur danse sur l’outro hispanique.

Le visuel représente des flammes sur le grand écran de l’O2 Arena de Londres. Cette séquence est caliente lorsque les danseurs retirent leurs t-shirts et ce d’autant plus qu’il s’agit de leur reprise de Kylie, Better the devil you know, avec laquelle ont été mixées des brides du Judas de Lady Gaga.

Le groupe innove dans ce spectacle en jonglant avec des flammes, ce que nous n’avions jamais vu faire live de la part de vedettes, peut être de la part de danseurs, mais de la part d’une tête d’affiche c’est plutôt inédit.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)


Lee est le premier des membres du groupe à se produire en solo, le jeune brun à choisi de reprendre Moves like Jagger des Maroon 5 en mash up avec le S&M de Rihanna. Sa prestation, qui commence par une vidéo, est très réussie et bénéficie d’une belle mise en scène. Le jeune homme fait plaisir aux nombreux gays présents, en chantant la chemise ouverte... Lee est toujours aussi bien foutu !

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)


L’anglais prend la parole pour annoncer la suite de cette solo section, avec notamment sa collègue Faye qui reprend le One night only de Dreamgirls. Après avoir commencée jonchée sur un soulier géant, la chanteuse se transforme en diva entourée de ses boys torses nus pour la partie la plus enjouée de ce titre. Décidément, ce spectacle est très gay friendly. Ils connaissent bien leur public !

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)


C’est alors le tour de H de venir nous montrer ses talents sur scène. Le blond nous offre une prestation très visuelle devant l’écran géant. En effet, sur le Don’t stop believing emprunté à la série Glee, l’homme qui a fait son coming out il y a quelques années, danse en fonction des images diffusées sur le visuel. C’est bien inspiré de la prestation de Beyonce aux "Billboard awards 2011" qu’il divertie les spectateurs venus nombreux pour cette seconde date londonienne.

H dit espérer nous revoir à Hide Park en juillet. Le groupe viendra en effet fêter les 25 ans du trio magique Stock Aitken & Waterman pour un Hit Factory qui réunira de nombreuses stars dont Rick Astley, Jason Donovan, Bananarama, Dead Or Alive, Sonia, 2 Unlimited, Lonnie Gordon et Brother Beyond. Le chanteur de Steps plaisante ensuite sur LEE, le nom de famille de sa collègue Lisa Scott Lee à qui il laisse la place.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)


La jeune femme commence sa prestation solo avec Heaven, tube signé Bryan Adams dans les années 80 et repris de nombreuses fois depuis. Lisa quitte ensuite son pied de micro pour rejoindre ses danseurs... (bien sûr torses nus !) sur les premières mesures de Beautiful people (reprise de Chris Brown) qu’elle mixe avec les paroles de son tube Lately. Depuis la séparation du groupe, Lisa Scott-Lee a fait une petite carrière dans la pop avec plusieurs tubes et participé à de nombreuses real TV outre manche.

Dans sa jolie robe à paillettes, Lisa retrouve son statut de diva entourée de ses boys... ce qui lui donne des ailes (de papillon !). Elle remercie alors ses fans avant de laisser la scène à "My friend Claire".

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)


Dans un autre registre, la plus belle voix des Steps nous propose ensuite la puissante ballade I surrender, reprise à Celine Dion. Cette voix, c’est Claire bien sûr, qui fait bonne figure devant un écran diffusant un visuel nébuleux aux couleurs rose-mauve. La chanteuse porte une robe de sirène mais avec son poids, qu’elle ne parvient pas à perdre malgré plusieurs régimes médiatisés, cela n’est pas du plus bel effet. Heureusement, l’aspect physique passe au second plan quand on a ce talent là, à l’instar de sa compatriote Adele.

Cette puissante voix est très applaudie. "Thank U London" nous lance-t-elle avant d’être aspirée sous la scène tandis que la musique prend le relais sur un visuel opéra où apparaissent les 5 voix du groupe. Les danseurs arrivent les premiers puis ce sont les 5 membres du groupe qui reviennent en formant une cour très néo-romantique pour It’s the way you make me feel.

Toujours dans leurs tenues bleues, mais après avoir retiré quelques uns de leurs attirails, les 5 passent à leur chanson la plus sentimentale Heartbeat, illustrée avec un cœur qui bat derrière eux.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)
"London ! We are here tonight... Because of you ! London ! We have a number one... because of you ! London ! We have this arena tour... Because of you ! nous disent-ils. "This is the moment you was waiting for a long time ago..." avant de nous accorder un temps pour les prendre en photo tous ensemble.

Ils s’assoient tous ensuite sur les marches de l’escalier pour nous chanter la ballade When I said goodbye devant de belles images de bougies. Les filles sont toutes les 3 en tenues bleu foncé tandis que les garçons portent tous les 2 des chemises bleu clair. A ce moment là, l’ambiance semble bonne entre eux mais rien n’est moins sûr dans le monde du show business.

Ils rejoignent ensuite leurs pieds de micro pour nous chanter le plus enjoué One for sorrow. Claire est bien sûr au lead, sa voix fait des merveilles. Une grosse pluie tombe dans le visuel tandis qu’une très bonne ambiance règne dans la salle avec les bras en l’air de tout le public.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)


Des jets de fumée sont diffusés dans le noir. Lorsque la lumière se rallume, les danseurs ont revêtu leurs rollers et jogging blancs sur une musique disco. La boule à facettes est de sortie dans le visuel pour le très disco Stomp. Eux portent des tenues colorées sportswear ou du soir. La séquence disco se poursuit avec Chain reaction sur un visuel damier.

Entourés de marcels blancs et de casquettes, les Steps s’éclatent ensuite sur la chorégraphie de Dancing queen leur dernier single sorti en fin d’année dernière. Chacun danse avec un danseur du sexe opposé à l’exception de H qui a le droit d’affirmer sa différence. Une pluie de confettis s’abat sur la fosse. Le club des 5 nous salue avant d’être aspirés dans le noir quelques minutes.

La troupe de danseurs investie la scène pour une chorégraphie survitaminée. Un petit film est diffusé comme au début du spectacle. Le titre du tube suivant apparaît alors que les Steps marquent leur retour sur scène avec 5 faisceaux multicouleurs.

C’est le génial Tragedy que le public reprend en cœur qui clôture ce spectacle et nous rappelle la magie de ces 5 anglais. Ils descendent les marches pour laisser place à leur troupe de danseurs au complet qui les rejoint pour une chorégraphie et un final explosif.

La troupe salue tous ses fans, les remercient pour leur accueil, en se déplaçant à droite puis à gauche de la scène. Claire, H, Faye, Lee et Lisa remontent ensuite en haut de la scène où ils sont aspirés par la trappe.

Un feu d’étincelles éclate à 22h30, semblant montrer celles avec lesquelles le public repart après avoir (re)vécu une soirée magique comme il y a une dizaine d’années.

  • Steps à l’O2 Arena (Londres - 2012)


Ce show était Steptacular ! Les Steps ne nous ont pas déçu. Même s’il n’était pas ultra original voire un peu simpliste, ce show avait le mérite de bien mettre en scène le quintet qui a aligné ses tubes pendant près de deux heures. Chacun était en forme pour effectuer les chorégraphies et leur troupe de danseurs était parfaitement au point... et sexy. Les costumes étaient réussis ainsi que les visuels. La partie solo était intéressante. Ils ont préféré clôturer ce spectacle par leurs reprises disco et jouer leurs propres tubes en tout début de spectacle.


Plus globalement, le retour des Steps a été un succès avec pas moins de 29 concerts en 2012, une compilation qui s’est bien vendue et les audiences de Sky Living ont été jugées bonnes (STEPS Reunion ; STEPS : On the road again et STEPS Reunion : The next step à venir prochainement).



Site officiel de Steps
Site officiel des Spice Girls
Site officiel du groupe Alcazar

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser