Life Ball 2015

  • by
Life Ball 2015
En ce samedi 16 mai 2015, nous assistons à notre premier Life Ball, cet évènement glamour et extravagant organisé dans la capitale autrichienne. Combattre le virus du Sida et célébrer la vie est l’objectif de cette soirée caritative qui se déroule au Rathaus de Vienne. Comme chaque année depuis 23 ans, les célébrités, modèles et drag queens sont au rendez-vous et ont sorti leurs robes étincelantes, leurs coiffes, chaînes et étalé de la peinture dorée sur leur corps.

Devant le majestueux hôtel de ville de Vienne, dont le sommet culmine à 98 mètres, un dôme transparent a été installé avec un feuillage doré et affiche le message "Akzeptanz ist eine tochter der freiheit" : "L'acceptation est la fille de la liberté".

Cela fait bien sûr référence au Palais de la Sécession, ce bâtiment viennois qui présente la Beethoven Frieze de Gustav Klimt, l’œuvre bien connue de style Art nouveau. La devanture de ce bel édifice porte la devise de la Sécession au-dessus de son entrée : "À chaque âge son art, à chaque art sa liberté".

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015


Le thème de cette édition du Life Ball est "Gold" et vient célébrer l’art nouveau viennois et notamment l’illustre Gustav Klimt. Les parisiens pourront d’ailleurs se rendre à la Pinacothèque qui lui consacre une exposition du 12 février au 21 juin 2015.

Sur l’affiche du Life Ball 2015, Conchita Wurst est Adele Bloch-Bauer de Gustav Klimt devant l’objectif de la photographe allemande Ellen Von Unwerth. La gagnante de l’Eurovision 2014 est vêtue d’une robe brodée de plus de 12 000 cristaux Swarovski.

Le slogan de ce Life Ball est "Le sacre du printemps" et nous pouvons admirer les travaux récents de Birgit Mörtl Design à ce sujet. Ambiance Sécession pour le spectacle d’ouverture du Life Ball qui va s’avérer somptueux.

En cette fin d’après-midi, le public est prêt pour cette soirée de fête, qui se déroule d’abord sur le long tapis rose puis viendra enfin le défilé de Jean-Paul Gaultier. Les personnalités et donateurs termineront, eux, à l’intérieur du Rathaus pour le gala charité.

  • Life Ball 2015



Il est 18h40 lorsque les écrans projettent un film qui rappelle le nombre de victimes du Sida dans le monde. L’ex-Président des Etats-Unis Bill Clinton apparaît à l’image, entre les publicités des sponsors tels que les champagnes Moët & Chandon et les maquillages Viva Glam de MAC (avec Miley Cyrus), et avant celle pour la Elton John fondation.

Des mannequins féminins posent avec des commandants de l’air d’Austrian tandis que les Soeurs de la Perpétuelle Indulgence marchent en ouverture du bal dès 18h45 sur le tapis rose parsemé de poudre dorée.

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015


Nous visionnons des images des précédentes éditions avec les défilés de Thierry Mugler, John Galliano, Jean Paul Gaultier (invité la première fois en 1995), Vivienne Westwood, Jean-Jacques de Castelbajac et Christian Lacroix ; des défilés très sexy de Shirtology en 2000, puis de Roberto Cavalli. Chacun est plus exubérant et leurs tenues repoussent plus loin les limites, un vrai espace de liberté pour cet évènement dont on parle dans le monde entier.

19h30. Après une courte pause en musique où résonne le "Who do you think you are" des Spice Girls puis le "Vogue" de Madonna, le bal costumé s’intensifie devant nous. "Let’s have a kiki" ! Le tram aux couleurs du Life ball dépose une foule de gens costumes en carnavaliers : brésiliens, tyroliens, vikings… Elvis Presley, tous sont en tenues dorées et plus ou moins dénudés. Certains portent des harnais dévoilant leurs corps musclés et maquillés quand d’autres préfèrent les tenues traditionnelles de l’Autriche et notamment le fameux Tracht.

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015


Sur le podium, Alice Tumler assure les commentaires en direct, tandis que Mirjam Weichselbraun, qui présentera le concours Eurovision avec elle, et avec Arabella la semaine prochaine, assure les interviews des stars dans le VIP lounge pour l’ORF, la chaîne qui diffuse l’évènement. Kati Bellowitsch qui fait les interviews des eurostars lors des conférences de presse est ce soir avec son complice Alfons Haider sur le tapis pour d’autres interviews.

Lady Gaga se fait entendre avec un titre de circonstance, "Donatella", à l’arrivée du joli Mister Austria. Nous écoutons le "Get outta my way" d’une autre popstar très gay-friendly Kylie Minogue à l’arrivée des Jedward (ESC Irlande 2011 et 2012), de l’azérie Elnur Huseynov, la russe Polina Gagarina, le monténégrin Knez, le leader du groupe roumain Voltaj, le trio italien Il Volo, le duo norvégien Morland & Debrah Scarlett, le macédonien Daniel Kajmakoski et l’israélien Nadav Guedj.

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015



La compatriote de ce dernier, Dana International, confie au micro de l’ORF que Conchita Wurst est "comme sa sœur", et souligne que l’autrichienne est talentueuse et iconique. La gagnante de l’Eurovision 2014 empruntera plus tard le côté droit du tapis rose, là où se trouvent les caméras de la télévision publique autrichienne qui diffuse l’évènement avec des interviews d’invités prestigieux.

Nous apercevons la photographe Ellen von Unwerth, son appareil photo à la main, les chanteuses Sophie Ellis-Bextor (en rouge), Paula Abdul et Mary J. Blige (en rouge), le présentateur télé britannique Graham Norton.

Plusieurs célébrités se font remarquer pour leurs tenues mais certaines plutôt pour leur physique particulier. C’est le cas d’Allanah Starr et son body painting Warhol, l’autre icône transsexuelle Amanda Lepore, la transgenre Carmen Carrera, et de l’iconoclaste contributrice de Vogue Lynn Yaeger.

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015



L’américain Frankie J. Grande, le frère gay d’Ariana Grande, parade avec le styliste Ty Hunter, Kelly Osbourne (en noir) et Julian F.M. Stoeckel, quand la djette londonienne Jodie Harsh s’entoure de Jenkin van Zyl, Kyle Farmery et Maxi More. A l’intérieur du Rathaus, Frankie J. Grande posera plus tard avec ses copines du RuPaul Drag Race : Bianca DelRio, Jinkx Monsoon et Shangela.

Les courbes sont également affriolantes pour l’effeuilleuse burlesque Dita Van Teese (en violet), la naïade Carmen Electra et l’ex-femme de Rocky : Brigitte Nielsen. Nous ne les reconnaissons pas toutes comme Anna Cleveland, Debra Shaw, Yasmine Petty, l’actrice Roseanne Barr, la playmate Gitta Saxx, la présentatrice Sonya Kraus et Miss Haiti Universe qui heureusement porte son écharpe.

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015


Le spectacle d’ouverture du Life Ball commence officiellement peu avant 21h30 avec l’arrivée de l’Audi A3 customisée pour l’occasion par Jean Paul Gaultier. Le couturier français est à bord de la voiture conduite par la suédoise Loreen qui en sort pour interpréter Paper light (Higher). Le spectacle Le Sacre du Printemps se poursuit (résumé à lire sur ParisGayZine) avec plus de 200 figurants reconstruisant la "Frise Beethoven" de Gustav Klimt.

L’orchestre classique joue la musique de Beethoven, Mahler et Stavinsky alors que les visuels sont entrecoupés de chansons de Trevor Jackson ("Golden child") et Conchita Wurst ("You are unstoppable").
Fondée en 1992 par Gery Keszler and Torgom Petrosian, l’association Aids Life organise le Life Ball depuis 1993 et lève des fonds (2.3 millions d’euros cette année) avec ses partenaires dans la lutte contre le Sida (éducation, recherche et traitements), tels que l’amfAR, the Clinton Health Access Initiative, the Elton John AIDS Foundation, MTV Staying Alive Foundation, la Ricky Martin Foundation et l’UNAIDS.

  • Life Ball 2015


Actuellement, 35 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde et 1,5 millions de personnes meurent du SIDA chaque année. En France, 150 000 personnes vivent avec le VIH et plus de 6 000 personnes par an découvrent leur séropositivité.

Un message en vidéo a été enregistré par le Prince Harry qui a reçu l’award du Crystal of Hope pour Sentebale son association d’aide aux enfants créée avec le Prince Seeiso du Lesotho, présent celui-ci reçoit 100 000 € pour son association en présence de Dita Von Teese et de Nadja Swarovski.

Graham Norton qui interprétait le roi Midas dans le spectacle tout à l’heure retire son costume, en se comparant à la grand-mère de Conchita. Le présentateur télé est en smoking mieux disposé à prendre la parole sur un sujet si sérieux qu’est la lutte contre le sida.

Ce soir à Vienne, le duo à la présentation invite Gery Keszler à les rejoindre pour un discours émouvant, en allemand. Le fondateur du Life Ball révèle qu’il a été l’un des premiers à avoir été infecté par le virus du sida en Autriche et a rappelle qu’il souhaite donner de l’espoir à ceux qui sont infectés.

  • Life Ball 2015



Graham Nortom vient lire un message de la part de la fondation d’Elton John, avant la venue de l’actrice Charlize Theron et de son fiancé Sean Penn (Harvey Milk, Into the wild…), un couple oscarisé mais surtout engagé avec ses prises de position pour les droits des gays et la lutte contre le sida notamment.

Sean Penn intervient pour the Clinton Health Access Initiative, un message complété par un enregistrement de Bill Clinton, qui était présent l’an passé. Puis, c’est au tour de Charlize Theron de présenter les actions de son organisme caritatif pour l’Africa Outreach Project.

Le show se poursuit en musique (résumé à lire sur ParisGayZine) avec Mary J Blige ("One"), Madcon ("Don’t worry") et Sophie Ellis-Bextor ("Murder on the dancefloor").




PARISGAYZINE : le défile de Jean Paul Gaultier au Life Ball
Le public se disperse peu à peu dans le square de l’hôtel de ville avec un dernier passage aux buvettes.

Globalement, l’un des plus grands évènements caritatif mondial contre le sida aura été à la hauteur de sa réputation. Il nous a été offert un spectacle fabuleux sur la longueur (plus de 4 heures !). Nous avons apprécié les déguisements dorés des participants, les artistes présents, les passages musicaux, ce thème Gold/Ver Sacrum …sans oublier les messages de tolérance et de solidarité envers les victimes de ce fléau et pour les générations futures.

  • Life Ball 2015


Le spectacle continue à l’intérieur du Rathaus pour les invités prestigieux. Plusieurs eurostars viennent se produire sur l’une des scènes, avec notamment Conchita Wurst, Dana International, Jedward et Loreen (résumé à lire sur ParisGayZine). Pour notre part ce sera l’Euroclub car l’Eurovision continue et sera dans ce même square sur le tapis rouge demain en fin d’après-midi.

  • Life Ball 2015




D'autres sujets qui peuvent vous intéresser