FIAC Foire internationale d’art contemporain (Paris - 2014)

  • 25/10/2014
FIAC Foire internationale d’art contemporain (Paris - 2014)
En cette période de Fiac (Foire Internationale d’Art Contemporain du 22 au 26 octobre 2014), Paris est plus que jamais la capitale de l’art. Cela est d’autant plus vrai cette semaine avec la réouverture du Musée Picasso dans le Marais après 5 années de travaux, et l’inauguration ce week-end de la Fondation Louis-Vuitton dans le Bois de Boulogne. Le bâtiment nuage imaginé par l’architecte Frank Gehry est une cathédrale de verre composée de 3 600 panneaux recouvrant 3 500 mètres carrés de galeries. Le mécène Bernard Arnault a trouvé un bel écrin pour mettre en lumière 15 artistes contemporains. Le collectionneur d’art aurait versé 100 millions d’euros pour ce projet.

Lors de notre visite à la FIAC au Grand Palais, nous avons vus eu le plaisir d’admirer deux oeuvres de Gilbert et George, ainsi que Zahia en Marie-Antoinette par Pierre et Gilles, couple français que nous avons d’ailleurs croisé à la sortie, alors qu’eux entraient.

  • FIAC Foire internationale d’art contemporain (Paris - 2014) Pierre & Gilles, croisés à la sortie de la FIAC





Nous nous sommes ensuite rendus aux Docks-Cité de la Mode et du Design où nous avons pu voir des œuvres d’artistes émergents dans le cadre de l’(Off)icielle une extension de la FIAC.




Mais, la FIAC s’étend également Hors les murs avec des expositions gratuites et en plein air. Au Jardin des Tuileries, vous pourrez y voir la Fontaine aux nanas, de la française Niki de Saint Phalle, ainsi que 35 autres œuvres (dont 19 permanentes). D’autres œuvres extérieures sont également à voir au Jardin des Plantes et sur les Berges de Seine.

Le Tree (ou plug anal vert !) de Paul McCarthy faisait lui aussi parti de ce programme mais a dû être démonté de la Place Vendôme suite à la polémique. Le provocateur est en ce moment installé au cœur de la Monnaie de Paris avec sa « Chocolate Factory ».

En marge de la FIAC, il y a également d’autres foires comme Art Elysées sur les Champs Elysées. 3 pavillons se dressent pour cette huitième édition sur la plus belle avenue du monde et c’est l’occasion pour le grand public de voir ces œuvres, d’autant plus que peu de monde ne peut se les offrir.

Voilà pour les évènements de ce week-end mais l’art contemporain ne s’arrête jamais. Notamment avec les expositions actuellement consacrées à Niki de Saint Phalle au Grand Palais (jusqu’au 2 février 2015), à Gilbert et George à la Galerie Thaddaeus Ropac à Pantin (jusqu’au 15 novembre), à Marcel Duchamp au Centre Pompidou (jusqu’au 5 janvier 2015) et à Sonia Delaunay au Musée d’art moderne de la ville de Paris (jusqu’au 22 février 2015).

Nous attendons également la grande rétrospective consacrée dès le 26 novembre à Jeff Koons par le Centre Pompidou. A Paris, les amateurs sont décidément comblés !

Mais, la frénésie de l’art contemporain se poursuit partout dans le monde surtout depuis que les chinois, indiens et russes s’intéressent et y consacrent des millions de dollars. Les plus férus iront à la Fiac qui s’exportera à Los Angeles fin mars 2015, ou se rendront à l’Art Basel de Miami, à la Biennale de Venise, à la Foire de Bâle ou à la Frieze Art Fair ; autant d’évènements annuels consacrés à l’art contemporain.


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser