Exposition Roy Lichtenstein au Centre Pompidou

  • by
Exposition Roy Lichtenstein au Centre Pompidou
De nouvelles expositions parisiennes sont consacrées au Pop Art après la rétrospective consacrée à Andy Warhol. Et avec cet artiste de renom, qui d’autre mieux que Roy Lichtenstein incarne le Pop art ? On pense à Tom Wesselmann et à Robert Indiana, mais le deuxième nom qui nous vient à l’esprit après celui d’Andy Warhol, c’est bien souvent celui de Roy Lichtenstein.

Le style graphique de cet américain décédé en 1997 à New York, est inspiré des comics et des images publicitaires. Le peintre a utilisé notamment les points, rappelant le style de l’imprimerie, pour nous concocter de grandes vignettes aux couleurs vives légendaires. Roy représentait souvent des femmes à la chevelure blonde, très sentimentales.

Celles-ci resteront gravées dans l’imaginaire collectif et c’est un juste retour de choses envers celui qui s’inspirait de la société de consommation des années 60.

  • Exposition Roy Lichtenstein au Centre Pompidou



Du 3 juillet au 4 novembre 2013
19 rue Beaubourg (Paris)

Le Centre Pompidou présente une bonne centaine d’oeuvres de Roy Lichtenstein dans une grande rétrospective inédite en France. Parmi les tableaux, dessins et sculptures exposés se trouvent celles avec ses belles femmes blondes, quelques silhouettes nues, Mickey Mouse et Donald Duck ainsi qu’une œuvre emblématique intitulée Wham.

  • Exposition Roy Lichtenstein au Centre Pompidou


  • Exposition Roy Lichtenstein au Centre Pompidou


Cette grande exposition commence avec deux figures de Walt Disney. Donald et Mickey figurent en effet dans un tableau coloré de Roy Lichtenstein disposé près d’autres en noir et blanc, et dans lesquels l’artiste sublime les objets du quotidien, tels un pneu, un poste de radio, une balle de golf, ou une corde.

Dans la salle suivante, on peut admirer "Torpedo los", l’une des rares toiles où Roy parodie une BD masculine. Elle côtoie plusieurs statues en céramique, d’autres en bronze. En regardant de plus près, nous constatons que l’artiste a aussi travaillé sur de la porcelaine émaillée sur acier, du plexiglas, des huiles et magna sur toile. Une diversité de supports et de matières donc, et un travail bien mis en scène sur des murs blancs ou bleus.

Dans une autre partie, Lichtenstein réinterprète des œuvres de Mondrian et Matisse dans son propre style ; le résultat est surprenant.

Nous avons un coup de coeur ensuite pour sa statue "Woman sunlight moonlight", avec une face jaune et une autre bleue, pour "Still life with reclining nude" et "Nude with bust".

Site officiel du Centre Pompidou

"Lichtenstein : Expressionism"
Du 1er juillet au 12 octobre 2013
4 rue de Ponthieu (Paris)

Une exposition plus modeste que celle de Beaubourg mais néanmoins intéressante (et gratuite !) est consacrée à Roy Lichtenstein. Près des Champs Elysées, la Gagosian Gallery expose une vingtaine d’oeuvres de l’artiste américain. Souvent en grand format, ces tableaux sont totalement représentatif de son œuvre même si la galerie mais plus l’accent sur sa période histoire de l’art, que sur son travail de détournement de BD.

  • Exposition Roy Lichtenstein au Centre Pompidou


Site officiel de la Gagosian Gallery


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser