Arturo Brachetti fait son cinéma

Arturo Brachetti fait son cinéma
Ce spectacle n'est plus à l'affiche.

Vu au Folies Bergère (jusqu'au 16/01/2011)
32, Rue Richer - 75009 Paris
Mis en scène par Serge DENONCOURT

Spitch

Dix ans après le succès phénoménal qui lança sa carrière internationale, Arturo Brachetti réserve la primeur de son nouveau spectacle à Paris où tout a commencé pour lui.
Loin de s’être assagi, l’homme aux mille visages revient toujours plus fou, plus audacieux, plus inclassable aussi. Les retrouvailles se sont faîtes dans le lieu mythique où se sont produits les plus grands artistes du monde, les Folies Bergère, avec 29 représentations exceptionnelles jusqu'au 16 janvier 2011.

Au programme, plus de 80 personnages nous mèneront au coeur du 7èmeart. Quand Arturo Brachetti fait son cinéma, la caméra s’emballe, parcourant les époques, les styles ; de Charlot aux films d’horreur, des comédies musicales aux dessins animés, de la science-fiction aux films d’aventures. Il convoque les personnages mythiques d’hier et d’aujourd’hui, les faisant surgir puis s’évanouir en 24 images seconde ou presque. Dans un nouveau décor, les vidéos rythment le show tandis qu’il surgit, facétieux, léger, insaisissable et diablement généreux... Il rend à chaque spectateur ce qu’il possède de plus précieux...son âme d’enfant.



Spectacle

Il est 20h10 quand débute un court-métrage où l'on découvre Arturo Brachetti dans tous ses nombreux rôles. Quelques minutes plus tard, l'artiste fait une apparition remarquée sur scène en aspirant la toile de cinéma en une poignée de secondes. Il n'a pas changé, toujours cet air de gamin éternel avec son emblématique houppette. Ce soir, il est venu nous faire partager son amour pour le 7ème art avec ce nouveau spectacle. Un grand écran de télévision prend place au centre de la scène et l'artiste va tour à tour endosser les costumes des héros de la petite lucarne comme d'Artagnan, Zorro, Mary Poppins, Laurence d’Arabie, des cow-boys... Il est toujours incroyable d'assister à toutes ces métamorphoses en un clin d'oeil. Mais même sans costume, il impressionne toujours comme quand avec un simple chapeau troué de son grand-père il interprète une vingtaine de personnages.

Dans ce show, Arturo Brachetti va de nombreuses fois évoquer son passé, son enfance, comme ici où il raconte sa visite avec son père au Musée du Cinéma de Turin, sa ville de naissance où adolescent il fut particulièrement frappé par la section horreur. Un décor de maison hantée se met alors en place et un prêtre exorciste va lutter contre Nosferatu ("Nosferatu, une symphonie de la terreur" de Friedrich W. Murnau, 1922) et autres personnages emblématiques des films d'horreur du début du 19e siècle.

Arturo raconte les personnages qui l'ont beaucoup touché dans ses premières sorties au cinéma, comme Baby Jane, les comédies musicales... Il évoque aussi sa passion pour le déguisement à 16 ans dans sa chambre avec perruques, postiches et chapeaux. Il raconte l’histoire de Lon Chaney, appelé "L’homme aux mille visages" lui aussi. Il a été le pionnier des grimages faciaux pour les personnages qui sont devenus désormais de véritables icônes du cinéma. L'artiste fait revivre tout ses personnages comme Le Fantôme de l’Opéra, Quasimodo, Fu-Manchu, des troublants clowns et des Pierrots mélancoliques, à travers des changements de costumes et maquillages exécutés à la vitesse de la lumière.

A 20 ans, il quitte l'Italie pour la capitale française. Ceci donne droit à un moment plus intime où Arturo assis à droite de la scène utilise un simple projecteur pour proposer ses ombres chinoises, démontrant sa multitudes de facette. Pour clôturer la première partie de ce show sur le 7ème art, il évoque le monde de Frederico Fellini.

Au début de la seconde partie, il nous revient en peignoir, ce soir là, il aura un petit problème de micro et devra parler de vive voix pour son public. Torse nu avec un drapeau italien comme short, il ne lui faudra qu'une petite poignée de secondes pour enfiler son costume. Cette partie est quasi entièrement dédiée au grands films d’Hollywood, avec une parade des personnages marquants du cinéma : Charlie Chaplin, Gene Kelly, King Kong, Schreck, Liza Minnelli, Gollum, Harry Potter, Carmen Miranda, E.T., Judy Garland, Jack Sparrow, Blanche-neige, Dark Vador et de nombreux autres. Le spectacle se termine sous les confettis avec un Arturo Brachetti en M. Loyal, tout de blanc vêtu. 21h40, le public applaudit cet artiste hors du commun.

Biographie

Né en Italie, Arturo Brachetti affirme, dès son plus jeune âge, un goût prononcé pour le spectacle. C’est à l’adolescence, au Séminaire, qu’il trouvera sa vocation au hasard d’une rencontre avec un prêtre magicien. Il monte bientôt ses premiers shows amateurs et il arrive en France, où il débute au Paradis Latin sous le parrainage de Jean-Marie Rivière. Puis, il enchaîne pièces de théâtre et comédies musicales en Allemagne, à Londres, en Italie… C’est en l’an 2000 que Paris lui ouvrira les portes du succès qui deviendra international. "L’homme aux mille visages" naît un jour de janvier sur la scène du théâtre Marigny. Les critiques unanimes et l’accueil triomphal du public s’accom- pagnent bientôt d’un Molière du meilleur One Man Show de l’année. Il reviendra en 2004, à Mogador, avec une nouvelle version de son spectacle. Reconnu désormais comme le plus grand maître du transformisme et inscrit à ce titre au Guiness Book, il est réclamé dans le monde entier. Il se produit alors sur toutes les scènes d’Europe, d’Amérique du nord et d’Asie bluffant plus d’un million de spectateurs en quelques années.

Notre avis

Nous n'avions pas vu ses précédents spectacles, nous avons donc voulu le voir sur scène et avons été éblouis par les performances de cet artiste. Il n'a pas été qu'un transformiste durant ce show, il a aussi dévoilé d'autres facettes (ombres...). La trame du spectacle est touchante car l'artiste nous dévoile son amour du cinéma. Il a confectionner un show plein de magie et de poésie, et nous avons passé un très bon moment.

Gallerie photos de Arturo Brachetti fait son cinéma

D'autres spectacles à connaître