Pourvu qu'il soit heureux

  • 16/11/2018
Pourvu qu'il soit heureux

Tout allait bien dans la vie de Camille jusqu'à ce que ses parents, en vacances à Concarneau, découvrent par hasard son homosexualité en une de Voici, leur fils enlacé au bras d' un acteur.

Plutôt ouverts d'esprit, Claudine et Maxime vont réaliser que certains sujets sont plus délicats à aborder lorsqu’on est directement impliqué…


De Laurent Ruquier
Mise en scène : Steve Suissa
Avec : Fanny Cottençon, Francis Huster, Louis Le Barazer


Laurent Ruquier nous offre une nouvelle comédie sur le thème du outing, mais plus précisément sur l'acception de l'homosexualité par les parents. C'est très rarement une étape facile pour un gay, la peur de décevoir, d'être mal jugé, de briser les liens avec ceux qu'on aime. Les réactions sont justes, chacun cherchant ses erreurs alors qu'il n'y a pas de faute. La pièce se veut optimiste, la tolérance avant tout. Mention spéciale à Fanny Cottençon dans le rôle touchant de la mère et Louis Le Barazer qui apporte une belle fraîcheur de jeu, sans oublier Francis Huster qui apporte son lots de rire en père furieux lors du premier acte. Au final, une très agréable soirée sur le thème de la comédie même si le sujet est délicat quand on connait la détresse de beaucoup d'ados gays.

Gallerie photos de Pourvu qu'il soit heureux

D'autres spectacles à connaître