Notre avis sur " La Tentation d'Aaron "

La Tentation d'Aaron

La Tentation d'Aaron

Synopsis


La rencontre d’un missionnaire mormon « dans le placard » avec son voisin ouvertement gay.

Résumé du film par Wikipédia


Elder Aaron Davis (Steve Sandvoss), un jeune missionnaire mormon originaire de Pocatello (en Idaho), est envoyé à Los Angeles (Californie) pour y rejoindre trois autres jeunes missionnaires et propager la foi mormone. Le groupe habite un bungalow situé juste à côté de celui de Christian Markelli (Wes Ramsey), un jeune gay déluré aspirant à devenir acteur, et de sa colocataire, Julie Taylor (Rebekah Johnson), une apprentie chanteuse. Christian et Julie travaillent comme serveurs au Lila's, un restaurant à la mode dirigé par l’ex-actrice Lila Montagne (Jacqueline Bisset).

Intrigué par ses nouveaux voisins mormons, Christian parie 50 dollars avec ses collègues du Lila's qu’il peut séduire l’un des missionnaires et avoir une relation sexuelle avec lui. Peu de temps après, Christian réalise qu’Aaron, le missionnaire le plus inexpérimenté, est en fait un homosexuel dans le placard.

Après plusieurs rencontres à l’intérieur de leur résidence, Christian et Aaron entrent peu à peu en relation. Lorsque Christian se blesse accidentellement avec un morceau de métal et s’évanouit dans l’entrée de son bungalow, Aaron le conduit chez lui et nettoie sa coupure. Christian voit dans cet événement l’opportunité de séduire Aaron et parvient presque à ses fins. Cependant, le jeune mormon est scandalisé par l’attitude de Christian, qui juge que le sexe « n’a pas forcément un sens »N 2. Outré, Aaron répond alors à Christian que, pour lui « le sexe n'est rien de plus qu'une poignée de main » et l’accuse d’être une personne vide et superficielleN 3. Furieux, le missionnaire quitte ensuite l’appartement et prend ses distances avec Christian. Désireux de prouver à Aaron qu’il n’est pas superficiel (mais également inquiet que celui-ci puisse avoir raison), Christian rejoint le Project Angel Food qui vise à livrer des repas à des personnes atteintes du SIDA.

Par la suite, Elder Paul Ryder (Joseph Gordon-Levitt), le missionnaire mormon qui fonctionne en binôme avec Aaron, se fait renverser alors qu’il est sur sa bicyclette et Aaron est bouleversé. Il rencontre par hasard Christian à la résidence et celui-ci tente de le réconforter en le serrant dans ses bras. Sous le coup de l’émotion, les deux hommes finissent par s’embrasser et ne se rendent pas compte du retour des colocataires d’Aaron. Ceux-ci sont dégoûtés par le spectacle et Christian doit quitter le bungalow tandis qu’Aaron est exclu de la communauté et renvoyé chez ses parents. Christian revient cependant chez ses voisins le lendemain pour s’expliquer mais le groupe de mormons lui dit qu’Aaron a été renvoyé. Cela conduit à une confrontation entre Christian et Elder Ryder, furieux que le jeune gai ait pu corrompre sans raison apparente une personne décente. Christian doit alors admettre qu’au début, il désirait seulement remporter un pari mais précise que, désormais, « cela n’a plus rien à voir ».

Voyant la détresse de Christian, Ryder s’adoucit suffisamment pour lui dire qu’Aaron a une attente de cinq heures à Salt Lake City pour avoir sa correspondance. Le jeune homme court alors prendre le premier avion qui le conduit dans la capitale de l’Utah et retrouve Aaron debout sous la neige, à l’extérieur du terminal de l’aéroport. Christian lui confesse alors son amour et Aaron fait de même, malgré ses craintes. Ce soir-là, tous les vols en partance de Salt Lake City sont annulés à cause d’une tempête de neige et les deux jeunes gens passent la nuit dans un motel, où ils font, pour la première fois, l’amour. Pourtant, lorsque Christian se réveille, le lendemain matin, Aaron a quitté la chambre sans lui dire au revoir et seule sa montre à gousset, qui a appartenu à la famille Davis depuis des générations, témoigne encore de son passage. Attristé, Christian retourne seul à Los Angeles.

Le personnage d'Aaron est originaire de la petite ville de Pocatello, dans l'Idaho.
Pour l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, le fait qu’Aaron ait embrassé un autre homme va à l’encontre des règles de conduite concernant l’homosexualité. Peu après son retour en Idaho, Aaron est donc excommunié par les dirigeants locaux de son Église. Or, son propre père, Farron Davis, est le chef de la communauté locale et c’est donc à lui que revient la charge de l'exclure.

Parallèlement, la mère d’Aaron, Gladys Davis, s’éloigne de lui et le réprimande lorsqu’il affirme que Christian lui a dit qu’il l’aimait. Elle informe alors son fils de l’histoire du pari de 50 dollars que lui a révélé le chef des missionnaires de Los Angeles (Elder Harmon). Elle explique au jeune homme qu’il doit prier pour être pardonné par Dieu mais Aaron n’est pas d’accord et dit qu’il ne s’agit pas de ce qu’il a fait mais de ce qu’il est. En réponse à cet argument, la mère d’Aaron le gifle et tous deux se mettent à pleurer.

Avant son départ pour Los Angeles, Aaron entretenait une relation très étroite avec sa mère et il a désormais le sentiment que celle-ci s'est éteinte à tout jamais. Totalement désespéré, il tente de se suicider mais il est sauvé de justesse par sa sœur aînée Susan qui voit du sang sortir de la salle de bain de son frère pendant qu’elle essaie de le convaincre, à travers la porte, que leur relation ne changera jamaisN 4. Par la suite, Aaron est conduit par ses parents dans la maison de redressement Dyer où il subit une thérapie par aversion pour le « guérir » de son homosexualité.

Dans le même temps, à Los Angeles, Christian cherche désespérément à retrouver Aaron et finit par localiser son adresse et son numéro de téléphone à Pocatello. Il appelle chez ses parents à deux reprises mais ne peut parler qu’à sa mère qui lui déclare qu'« à cause de [lui], [son] fils s’est coupé les veines [et qu']à cause de [lui], [elle] a perdu [son] fils ». Après ce coup de fil, Christian est donc persuadé qu’Aaron a trouvé la mort et il commence à déprimer et à ressasser son histoire avec le jeune missionnaire.

Un matin, à trois heures, Julie, la colocataire de Christian, rentre au bungalow après un enregistrement en studio et trouve son ami réveillé, assis sur le canapé du salon à se morfondre. La jeune fille tente de le réconforter mais il lui demande de ne pas s’inquiéter et part dans sa chambre. Julie trouve alors l’agenda électronique de Christian (qui contient son journal intime), le consulte et y découvre un poème du jeune homme. Émue par le texte, elle décide d’en faire la base d’une nouvelle chanson.

Pour tourner la page sur son histoire avec Aaron, Christian décide de partir à Pocatello pour y rencontrer la famille du jeune homme et rendre à sa mère la montre-à-gousset de son fils. Décontenancée par ce geste, Gladys Davis semble reconnaître qu’elle a jugé un peu vite le jeune homme mais elle n’a pas le temps d’arrêter Christian qui part en pleurant immédiatement après avoir remis l'objet.

De retour en Californie, Christian découvre le vidéo-clip de Julie et se rend compte qu’une partie des paroles de sa chanson provient de son journal intime. Julie tente alors de convaincre son ami qu’elle espérait simplement que quelque chose de bon sortirait de son histoire mais Christian se sent trahi. Il a en effet l’impression qu’elle n’a fait que tirer profit de sa douleur et qu’elle a ainsi violé son intimité.

Le temps passe et, une nuit, Aaron, toujours dans le centre de rééducation, entend chanter une voix féminine qui lui semble familière. Il part à sa recherche et découvre, sur un écran de télévision, le vidéo-clip de Julie. Pendant que la jeune fille chante, un message expliquant que les paroles traitent de son colocataire et non de son petit ami défile en bas de l’image. Cette découverte pousse Aaron à retourner à Los Angeles pour y retrouver Christian. Mais, une fois revenu dans la Cité des Anges, Aaron trouve un homme chez Christian et conclut que ce dernier a refait sa vie et l’a oublié. N’ayant nulle part où aller, il se rend au restaurant de Lila, avec laquelle il s’était lié d’amitié quand il était missionnaire mais sans jamais comprendre qu’elle était la patronne de Christian. Dans le restaurant, Aaron et Christian se retrouvent et, une fois le choc passé, s’embrassent fougueusement.

Le film se termine sur un repas de Thanksgiving auquel participent l’ensemble du personnel du Lila’s et Aaron. Lors du toast, la patronne de Christian déclare à toutes les personnes présentes, parmi lesquelles se trouve Julie, de passage à Los Angeles pour sa tournée, que, quoi qu’il arrive, ils auront toujours « une place à [sa] table et une place dans [son] cœur. »

Distribution


Steve Sandvoss : Elder Aaron Davis
Wes Ramsey : Christian Markelli
Rebekah Johnson : Julie Taylor
Amber Benson : Traci Levine
Khary Payton : Andrew
Jacqueline Bisset : Lila Montagne
Joseph Gordon-Levitt : Elder Paul Ryder
Rob McElhenney : Elder Harmon
Dave Power : Elder Gilford
Erik Palladino : Keith Griffin
Mary Kay Place : Sister Gladys Davis
Jim Ortlieb : Brother Farron Davis
Linda Pine : Susan Davis
Bob Gray : Le mari de Susan
Judee Morton : Noreen
Robert LaCroix : Quinn
Terry Simpson : Dirk
Brian Wade : Stacy
Kurt Hargan : Le mari de Stacy

Sortie en 2003
Titre américain : Latters Day


Article écrit le 12/09/2015

Gallerie photos de La Tentation d'Aaron

D'autres films qui peuvent vous plaire