Notre avis sur " Yves Saint Laurent "

Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent
C'est le film évènement du début de l'année 2014. Il retrace le parcours du célèbre coutûrier Yves Saint Laurent, interprété de main de maître par Pierre Niney, de 1957 à Oran jusqu'à la collection "Ballets Russes" de 1976. Créateur troublé, créateur obsessionnel-compulsif, on imaginait mal que sa vie fut si tumultueuse, si violente, on y ressent une certaine souffrance, à l'opposé de la beauté de ses défilés. C'est donc un film intéressant pour découvrir un des artistes les plus marquants du siècle dernier et notamment son lien unique et magique avec Pierre Bergé, amants et partenaires en affaires.

Synopsis



Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s’associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s’'apprête à révolutionner le monde de la mode avec son approche moderne et iconoclaste.

Yves Mathieu-Saint-Laurent nous plonge d'’abord dans l’'univers de la Maison Dior et des interrogations de son époque : pour ou contre les événements en Algérie. Les débuts retracent la monté en puissance de ce jeune styliste dans la société qui vient de l’'embaucher. Beaucoup de stress et une certaine méfiance de la presse vis-à-vis de son côté précoce. En effet, peu de monde pariait sur lui lors du décès de Christian Dior. La vie est belle et Yves s’amuse entouré de ses proches collaborateurs et amis dont Victoire Doutreleau (Charlotte le Bon). Cette période précède la première descente aux enfers de l’artiste et sa rencontre avec Pierre Bergé (Guillaume Gallienne). La création de la Maison Yves-Saint-Laurent et le succès qui suivit nous fait rentrer dans le coeur du sujet et met en lumière toute la complexité du personnage.

La méthode de création des vêtements ne suit pas de processus cadré. Nous assistons ici à des créations compulsives tel un toxicomane en plein trip. Ici rien de rationnel, tout n’'est que poussée de folie et recherche de nouvelles sensations. Les émotions nouvellement éprouvées se retrouvent dans les créations et permettent d’innover, d’inventer la Femme moderne. Cette recherche perpétuelle de sensations extrêmes transpire du monde professionnel à la vie de couple. N’'oublions pas que Yves et Pierre, en sus d'’être partenaires d’affaires le sont également dans la vie. C’est ici que le film et son drame passionnel prend tout son sens. La violence et la maladie façonnent leur couple plus ou moins fidèle : le pardon d’un côté et l’'excès de l'’autre.

Distribution et équipe technique


Pierre Niney : Yves Saint Laurent
Guillaume Gallienne : Pierre Bergé
Charlotte Le Bon : Victoire Doutreleau
Marianne Basler : Lucienne Saint-Laurent
Nikolai Kinski : Karl Lagerfeld
Laura Smet : Loulou de la Falaise
Marie de Villepin : Betty Catroux
Ruben Alves : Fernando Sánchez
Michèle Garcia : Raymonde Zehnacker
Patrice Thibaud : Christian Dior
Jean-Édouard Bodziak : Bernard Buffet
Xavier Lafitte : Jacques de Bascher

Réalisation : Jalil Lespert
Scénario : Jacques Fieschi

Article écrit le 12/09/2015

Gallerie photos de Yves Saint Laurent

D'autres films qui peuvent vous plaire