Nos articles sur Mylène Farmer

DOSSIERS "Mylène Farmer"

BIOGRAPHIE de Mylène Farmer

Née de parents français, Mylène Gautier passe son enfance au Québec avec ses ainés, son frère Jean-Loup (décédé en 1996) et sa sœur Brigitte. Elle dit n’avoir que peu de souvenirs de cette période, hormis un paysage de plaines enneigées qui la marquera à jamais. Fin des années 1960 elle emménage à Ville-d’Avray, en banlieue parisienne, où naitra alors son dernier frère de 8 ans son cadet. Adolescente plutôt solitaire aux cheveux courts avec une allure "garçon manqué", elle envisage de devenir monitrice d’équitation et se rend fréquemment au chevet d’enfants malades hospitalisés (notamment auprès d’enfants autistes de l’Hôpital de Garches), une activité qu’elle poursuit encore aujourd’hui. Elle quitte le lycée à la fin des années 1970 et déménage à Paris. Elle suit alors une formation théâtrale au cours Florent afin de devenir comédienne, et enchaîne plusieurs petits boulots, notamment dans le mannequinat pour des catalogues ou des publicités.

Les débuts


Mylène Farmer fait ses débuts dans la chanson en 1984, suite à un casting organisé par Laurent Boutonnat, désireux de trouver une interprète pour sa chanson "Maman a tort". Elle choisit son nom de scène en hommage à Frances Farmer, actrice américaine des années 1930 au destin tragique. Avec l’aide de son jeune manager, Bertrand Le Page, la chanson devient petit à petit un des tubes de l’été 1984.

Après deux 45 tours en 1985 - "On est tous des imbéciles" et "Plus grandir" - qui ne remportent pas le succès escompté, suit son premier album, "Cendres de lune" en 1986, porté par le titre "Libertine". C’est à cette occasion qu’elle adopte les cheveux roux, qui contribuent à la distinguer des autres chanteuses. "Libertine", appuyé par un vidéoclip inspiré du film Barry Lyndon dans lequel elle apparaît nue, fait scandale et lui apporte une grande popularité : Mylène Farmer entre alors pour la première fois au tout nouveau Top 50, "Libertine" y restera classé six mois.

Naissance d’une star


Entre 1986 et 1992, chacun de ses singles connaît un grand succès : "Tristana", "Sans contrefaçon", "Ainsi soit je...", "Pourvu qu’elles soient douces", "Sans logique", "À quoi je sers", "Désenchantée", Regrets" (en duo avec Jean-Louis Murat), ou encore "Je t’aime mélancolie", extraits des albums "Cendres de lune", "Ainsi soit je..." (1988) et "L’autre... (1991), ces deux derniers avoisinant chacun les deux millions d’exemplaires vendus. Son image et ses ventes la transforment en phénomène de société : le "Livre Guinness des Records" lui accorde une pleine page, Pourvu qu’elles soient douces se vend à 100 000 exemplaires par semaine, Désenchantée atteint les 1 300 000 ventes, elle devient la première femme à recevoir un Disque de diamant (pour Ainsi soit je…) et multiplie les récompenses : Victoires de la Musique (artiste de l’année 1988), World Music Awards (meilleure artiste française)… C’est aussi l’époque où Les Inconnus la caricaturent en "Migraine Farmer" dans un de leurs sketches.

C’est à cette période, en mai 1989, qu’elle entame sa première tournée, "Tour 89", conçue par Laurent Boutonnat, pour laquelle elle présente un "show à l’américaine" chorégraphié, concept jusque-là peu utilisé par des artistes français. Après une semaine au Palais des Sports et une trentaine de dates en province, elle termine sa tournée par deux soirs au Palais Omnisports de Paris-Bercy. L’album "En concert" immortalise cette première tournée, et la vidéo du spectacle obtiendra le prix de la "Meilleure vidéo musicale européenne" en 1990.

Le style Farmer


Elle collabore dès ses débuts avec Laurent Boutonnat, qui compose sa musique et réalise ses premiers vidéoclips. Les textes qu’écrit Mylène Farmer sont imprégnés de thèmes récurrents comme le sexe, la mort, la religion ou l’amour, et contiennent souvent des influences de certains écrivains comme Edgar Allan Poe, Luc Dietrich, Francesco Alberoni, Oscar Wilde, ou encore Charles Baudelaire. Sa musique a habituellement une tonalité pop, parfois accentuée de rythmes plus dance/électro, rock ou encore new wave.

Ses clips, de renommée internationale, sont de véritables courts-métrages ("Pourvu qu’elles soient douces" dépasse les 17 minutes). Réalisés par Laurent Boutonnat, Luc Besson ("Que mon cœur lâche"), Abel Ferrara ("California"), ou encore Ching Siu-tung ("L’Âme-Stram-Gram"), ils ont largement contribué au succès de la chanteuse. Il est cependant arrivé que les chaînes de télévision tronquent ou censurent certains clips au contenu jugé trop explicite, comme "Beyond my control" ou encore Je te rends ton amour. Ce dernier, interdit de diffusion, sortit par la suite dans les kiosques au profit de la lutte contre le SIDA.

En quelques années, Mylène Farmer s’est forgée un personnage auquel les fans vouent parfois un véritable culte pouvant tourner à l’obsession : en 1991, un fanatique voulant absolument rencontrer son idole, tue le réceptionniste de sa maison de disques d’un coup de fusil. C’est à cette époque que la chanteuse prend de la distance vis-à-vis de son personnage public, en se faisant de plus en plus discrète dans les médias. Éloignée du monde du show-business, elle ne se déplace alors plus qu’aux remises de prix attribués par le public, et refuse toutes soirées mondaines, mais aussi demandes d’interviews (estimant que ce qu’elle a à dire se trouve dans ses chansons), et autres reconnaissances prestigieuses comme la Légion d’honneur, une statue au Musée Grévin, son nom figurant dans le dictionnaire, etc.

Giorgino


En 1994, Laurent Boutonnat réalise son deuxième long-métrage, Giorgino, dans lequel Mylène Farmer partage l’affiche avec Jeff Dahlgren. Le film connaît un échec commercial, souvent jugé comme un "long clip" (il dure près de trois heures). Après en avoir racheté les droits afin d’éviter toute diffusion télévisuelle et toute exploitation commerciale, le réalisateur finit par accepter, notamment sous la pression des fans, d’éditer le film en double DVD, 13 ans après sa sortie.

L’anamorphose


Après une pause médiatique propice à un exil californien, la chanteuse revient en 1995 avec l’album "Anamorphosée", enregistré à Los Angeles, aux sonorités plus rock et électriques, et une image plus lumineuse et féminine. Le changement de style est risqué, mais des titres comme "XXL", "L’instant X", "California", "Comme j’ai mal" ou "Rêver", font de cet album un succès qui dépasse le million de ventes. Salué par la critique, "Anamorphosée" constitue dans la carrière de Mylène Farmer, selon la formule du Monde, une "parenthèse stylistique". Il est l’album français le plus exporté de l’année 1996.

Cette même année, Mylène Farmer organise sa deuxième tournée, le Tour 1996, un show à l’américaine avec chorégraphies, écrans géants et effets pyrotechniques. Le CD résultant de cette tournée, "Live à Bercy", demeure depuis sa sortie en 1997 l’album Live le plus vendu en France.

Innamoramento


Sorti en 1999, l’album "Innamoramento" marque un retour aux ambiances musicales de ses premiers albums, mais dans un style plus sobre et romantique. Certifié Disque de Diamant pour avoir dépassé le million de ventes, l’album remporte plusieurs NRJ Music Awards et M6 Awards, et la plupart des singles extraits sont également certifiés Disques d’Argent.

La tournée soutenant ce dernier album, le "Mylenium Tour", connaît un succès important et les dates se rajoutent jusqu’à être quasiment doublées, dont trois dates en Russie dans des salles de 30 000 places. Cette série de concerts consacre la popularité scénique de la chanteuse auprès du public français, mais aussi international.

Les mots


En novembre 2001 sort le premier "Best of" de Mylène Farmer, Les mots, regroupant l’ensemble des singles de sa carrière et trois inédits, "Les mots" (en duo avec Seal), "C’est une belle journée" (dont le clip est composé d’illustrations réalisées par Mylène Farmer elle-même), qui seront tous deux Disques d’or, et "Pardonne-moi". Meilleure vente de l’année 2001 et 2002, cette compilation est, encore en 2009, le "Best Of" le plus vendu de France avec plus de 1 500 000 exemplaires vendus dans l’Hexagone.


Deux ans plus tard, paraît son premier livre en librairie : Lisa-Loup et le conteur, un conte philosophique illustré par la chanteuse.

Avant que l’ombre...


Après avoir reçu la Victoire de la Musique de « l’Artiste féminine de ces 20 dernières années », Mylène Farmer rompt en février 2005 son silence médiatique avec le single "Fuck them all", prélude à la sortie du nouvel album "Avant que l’ombre..." Malgré la crise du disque et une promotion réduite, l’album atteint les 800 000 exemplaires, (dont 430 000 au sein du panel IFOP), et confirme le succès de la chanteuse à l’étranger, tout particulièrement dans les pays de l’Est et en Russie, où "L’amour n’est rien..." fut un des cinq plus gros succès de l’année 2006.

Une série de treize concerts est donnée au Palais omnisports de Paris-Bercy en janvier 2006, réunissant 170 000 spectateurs. L’infrastructure du spectacle étant intransportable dans d’autres salles, le show n’a pu être présenté en province. La vidéo tirée du spectacle est devenue en quelques mois le DVD de concert le plus vendu de France.

En septembre 2006, Mylène Farmer enregistre "Slipping Away (Crier la vie)", duo avec le musicien-chanteur américain Moby, qui décroche un nouveau disque d’or et devient son 4e single no 1 en France.

Quelques mois plus tard, elle prête sa voix au film d'animation de Luc Besson, "Arthur et les Minimoys", dans lequel elle incarne Princesse Sélénia, ce qui lui vaudra le NRJ Ciné Award du meilleur doublage. En janvier 2007, une nouvelle chanson Devant soi figure sur la B.O. du film de Laurent Boutonnat, "Jacquou le Croquant".

Point de Suture


Le single "Dégénération", premier extrait de l’album "Point de suture", fut disponible en téléchargement à partir du 19 juin 2008. En seulement trois jours, il réalisa un nouveau record, en devenant la plus grosse vente de téléchargements hebdomadaires en France. Fin août, lors de sa sortie dans le commerce, "Dégénération" enregistra également le meilleur score hebdomadaire de l’année en se classant no 1 des ventes, tout comme les quatre singles suivants, "Appelle mon numéro", "Si j’avais au moins...", "C’est dans l’air" et "Sextonik", permettant ainsi à la chanteuse d’être l’artiste ayant classé le plus de titres à la première place du Top 50 depuis sa création (neuf au total).

Dès sa parution le 25 août 2008, l’album "Point de suture" connaît un large succès en France, où il est certifié disque de Diamant (plus de 700 000 ventes), mais aussi en Belgique (disque de Platine), en Suisse (disque d’or), ainsi qu’en Russie (double disque de Platine). Dans un contexte où l’industrie du disque s’effondre, la performance de "Point de suture" montre que Mylène Farmer reste, incontestablement, l’un des piliers de la chanson française.

Pour la première fois de sa carrière, Mylène Farmer a donné deux concerts au Stade de France les 11 et 12 septembre 2009, devenant ainsi la première chanteuse française à se produire dans un tel lieu. La mise en vente des places pour le 12 septembre vit une affluence si importante qu’elle provoqua un bogue informatique sur tous les sites de réservations. Le spectacle affichant complet en moins de deux heures, la date du 11 septembre 2009 fut ajoutée et afficha à son tour complet en 1h15.

Une tournée a également été présentée dans différents stades (deux soirs au Stade de Genève et un soir au Stade Roi-Baudouin) et Zéniths de province au printemps 2009, ainsi qu’en Russie durant l’été 2009. Le 23 mai 2008, c’est un nouveau record en France : un an avant le début de sa tournée officielle en province, plus de 100 000 places sont vendues en une seule journée de commercialisation et, en quelques mois, la tournée affiche rapidement complet. Au final, plus de 630 000 spectateurs l’ont applaudie.

L’album live "N°5 On Tour", reprenant la setlist des concerts de province, est disponible depuis le 7 décembre 2009. Classé en tête des ventes dès sa sortie, il est d’ores et déjà certifié Double Disque de Platine. Le DVD du Stade de France est, quant à lui, paru le 12 avril 2010 et a été certifié DVD de Diamant en une seule semaine.

Auparavant, le 2 décembre 2009, est paru sur les écrans Arthur et la vengeance de Maltazard, pour lequel la chanteuse prête à nouveau sa voix au personnage de Princesse Sélénia.

Parrainages artistiques


En 2000, Mylène Farmer et Laurent Boutonnat décident de produire la chanteuse Alizée, en lui écrivant son premier album "Gourmandises". C’est dans ce disque que se trouve le titre "Moi… Lolita", qui permet à la jeune Corse de devenir très populaire dans le monde entier. Après plusieurs succès ("L’alizé", "Gourmandises", "J’en ai marre", "J’ai pas vingt ans"...), ses mentors travaillent sur la conception de son premier spectacle en 2003, juste après la sortie de son second album "Mes courants électriques...z En deux albums, Alizée a vendu plus de 6 millions de disques. Elle poursuit désormais sa carrière sans ses anciens producteurs.

En 2001, elle produit le single "I’m not a boy" de Christia Mantzke, une chanteuse australienne découverte par Jeff Dahlgren. En 2003, elle produit un groupe électro, Good Sex Valdes, qui édite deux singles, "I want your wife" et "You" (pour lequel elle fait les chœurs).

En 2008, elle signe les paroles du générique du dessin animé "Drôle de Creepie", interprété par sa propre nièce, Lisa.

Informations complémentaires


Après avoir proposé "Dégénération" comme nouveau single, Mylène Farmer a sorti son 7ème album studio en août 2008. Un album plus électronique que les précédents mais toujours composé avec Laurent Boutonnat.

La jolie rousse a réuni ses fans au Stade de France les 11 et 12 septembre 2009 après avoir sillonné la France depuis le mois de mai 2009.

Son nouvel album "Bleu noir" crée la surprise car il est annoncé tardivement (fin 2010) et surtout parce que l'on ne retrouve par la signature de Laurent Boutonnat.

La jolie rousse s'est entourée de RedOne, le producteur de Lady Gaga, des anglais du groupe Archive et de l'américain Moby. Le succès est au rendez vous mais Mylène a décidé de ne pas partir en tournée cette fois-ci.

(source Wikipedia)

SINGLES de Mylène Farmer

Maman a tort (1984)
On est tous des imbéciles (1985)
Plus grandir (1985)
Libertine (1986)
Tristana (1987)
Sans contrefaçon (1987)
Ainsi soit-je (1988)
Pourvu qu’elles soient douces (1988)
Sans logique (1989)
A quoi je sers (1989)
Allan (1989 live)
Plus grandir (1990 live mix)
Désenchantée (1991)
Regrets (1991 avec Jean Louis Murat)
Je t’aime mélancolie (1991)
Beyond my control (1992)
Que mon coeur lâche (1992)
XXL (1995)
L’instant X (1995)
California (1996)
Comme j’ai mal (1996)
Rêver (1996)
La Poupée qui fait non (1997 live avec Khaled)
Ainsi soit je (1997 live)
L’âme-stram-gram (1999)
Je te rends ton amour (1999)
Souviens-toi du jour (1999)
Optimistique-moi (2000)
Innamoramento (200)
Dessine-moi un mouton (2000 live)
L’histoire d’une fée, c’est… (2001)
Les mots (2001 avec Seal)
C’est une belle journée (2002)
Pardonne-moi (2002)
Fuck them all (2005)
QI (2005)
Redonne-moi (2006)
L'amour n'est rien (2006)
Peut être toi (2006)
Slipping away (Crier la vie) (2006 avec Moby)
Avant que l'ombre... (2006 live)
Déshabillez-moi / Porno graphique (Live - 2007)
Dégénération (2008)
Appelle mon numéro (2008)
Si j'avais au moins... (2009)
C'est dans l'air (2009)
C'est dans l'air (Live 2009)
Paradis inanimé (Live 2010)
Oui mais... non (2010)
Bleu noir (2011)
Lonely Lisa (2011)
Du temps (2011)
A l'ombre (2012)
Je te dis tout (2013)
Monkey me (2013)
Diabolique mon ange (Live - 2013)
Stolen car (2015 avec Sting)
City of love (2015)

ALBUMS de Mylène Farmer

Cendres de Lune (1986)

01. Libertine, 02. Au bout de la nuit, 03. Vieux bouc, 04. Tristana, 05. Chloé, 06. Maman a tort, 07. We'll never die, 08. Greta, 09. Plus grandir, 10. Libertine (Remix special club), 11. Tristana (Remix club), 12. Cendres de lune

Ainsi soit je... (1988)

01. L'horloge, 02. Sans contrefaçon, 03. Allan, 04. Pourvu qu'elles soient douces, 05. La ronde triste, 06. Ainsi soit je..., 07. Sans logique, 08. Jardin de vienne, 09. Déshabillez-moi, 10. The Farmer's conclusion

En concert (1989)

01. Prologue, 02. L'horloge, 03. Plus grandir, 04. Sans logique, 05. Maman a tort, 06. Déshabillez-moi, 07. Puisque, 08. Pourvu qu'elles soient douces, 09. Allan, 10. A quoi je sers..., 11. Sans contrefaçon, 12. Jardin de Vienne, 13. Tristana, 14. Ainsi soit je..., 15. Libertine, 16. Mouvements de lune (Part I), 17. Je voudrais tant que tu comprennes, 18. Mouvements de lune (Part II)

L'autre...(1991)

01. Agnus dei, 02. Désenchantée, 03. L’autre, 04. Je t’aime mélancolie, 05. Psychiatric, 06. Regrets (avec Jean-Louis Murat), 07. Pas de doute, 08. Il n’y a pas d’ailleurs, 09. Beyond my control, 10. Nous souviendrons-nous

Dance remixes (1992)

01. We'll never die (Techno remix), 02. Sans contrefaçon (Boy remix), 03. Tristana (Remix club), 04. Sans logique (Illogical club remix), 05. Allan (Extended mix), 06. Ainsi soit je (Maxi remix), 07. Plus grandir (Mother's live remix), 08. A quoi je sers (Club remix), 10. Que mon coeur lâche (Extended dance remix), 11. Pourvu qu'elles soient douces (Remix club), 12. Libertine (Carnal Sins remix), 13. Je t'aime mélancolie (Extended club remix), 14. Regrets (Extended club remix), 15. Beyond my control (Godforsaken mix), 16. Désenchantée (Remix club)

Anamorphosée (1995)

01. California, 02. Vertige, 03. Mylène s'en fout, 04. L'instant X, 05. Eaunanisme, 06. Et tournoie..., 07. XXL, 08. Rêver, 09. Alice, 10. Comme j'ai mal, 11. Tomber 7 fois..., 12. Laisse le vent emporter tout

Live à Bercy (1997)

01. Ouverture, 02. Vertige, 03. California, 04. Que mon coeur lâche, 05. Et tournoie..., 06. Je t'aime mélancolie, 07. L'autre..., 08. Libertine, 09. L'instant X, 10. Alice, 11. Comme j'ai mal, 12. Sans contrefaçon, 13. Mylène s'en fout, 14. Désenchantée, 15. Rêver, 16. Laisse le vent emporter tout, 17.
Tomber 7 fois..., 18. Ainsi soit je..., 19. La poupée qui fait non, 20. XXL

Innamoramento (1999)

01. L'amour naissant, 02. L'âme stram gram, 03. Pas le temps de vivre, 04. Dessine-moi un mouton, 05. Je te rends ton amour, 06. Méfie-toi, 07. Innamoramento, 08. Optimistique-moi, 09. Serais-tu là ?, 10. Consentement, 11. Et si vieillir m'était conté..., 12. Souviens-toi du jour, 13. Mylénium

Mylénium tour (2000)

01. Mylénium, 02. L'amour naissant, 03. L'âme stram gram, 04. Beyond my control, 05. Rêver, 06. Il n'y a pas d'ailleurs, 07. Mylène is calling, 08. Optimistique-moi, 09. Medley (Pourvu qu’elles soient douces, Maman a tort, Libertine, Sans contrefaçon), 10. Regrets, 11. Désenchantée, 12. Méfie-toi, 13. Dessine-moi un mouton, 14. California, 15. Pas le temps de vivre, 16. Je te rends ton amour, 17. Souviens-toi du jour, 18. Dernier sourire, 19. Innamoramento

Les mots (2001)

01. Maman a tort, 02. Plus grandir, 03. Libertine, 04. Tristana, 05. Sans contrefaçon, 06. Ainsi soit-je, 07. Pourvu qu’elles soient douces, 08. Sans logique, 09. A quoi je sers, 10. La veuve noire, 11. Désenchantée, 12. Regrets, 13. Je t’aime mélancolie, 14. Beyond my control, 15. Que mon coeur lâche, 20. Les mots, 21. California, 22. XXL, 23. L’instant X, 24. Comme j’ai mal, 25. Rêver, 26. C’est une belle journée, 27. L’âme-stram-gram, 28. Je te rends ton amour, 29. Effets secondaires, 30. Souviens-toi du jour, 31. Optimistique-moi, 32. Innamoramento, 33. L’histoire d’une fée, c’est…, 34. Pardonne-moi

Remixes (2003)

01. Sans contrefaçon (J.C.A. remix), 02. L'instant X (The X key mix by One-T), 03. L'âme-stram-gram (Full Intention s ultra mix), 04. C'est une belle journée (Devil Head remix), 05. XXL (JXL remix), 06. Je t'aime mélancolie (Felix Da Housecat remix), 07. Pourvu qu'elles soient douces (Paul Oakenfold remix), 08. California (Romain Tranchart & Rawman remix), 09. Libertine (Y-Front remix), 10. Optimisque-moi (Junior Jack psycho vocal mix), 11. Désenchantée (Thunderpuss club anthem)

Avant que l'ombre... (2005)

01. Avant que l’ombre, 02. Fuck them all, 03. Dans les rues de Londres, 04. Q.I., 05. Redonne-moi, 06. Porno graphique, 07. Derrière les fenêtres, 08. Aime, 09. Tous ces combats, 10. Ange, parle-moi, 11. L’amour n’est rien, 12. J’attends, 13. Peut-être toi, 14. Et pourtant…, 15. Nobody knows

Avant que l'ombre... à Bercy (2006)

01. Introduction, 02. Peut-être toi, 03. XXL, 04. Dans les rues de Londres, 05. California, 06. Porno-graphique, 07. Sans contrefaçon, 08. Q.I., 09. C'est une belle journée, 10. Ange, parle-moi, 11. Redonne-moi, 12. Rêver, 13. L'autre, 14. Désenchantée, 15. Nobody knows, 16. Je t'aime mélancolie, 17. L'amour n'est rien, 18. Déshabillez-moi, 19. Les mots, 20. Fuck them all, 21. Avant que l'ombre

Point de suture (2008)

01. Dégénération, 02. Appelle mon numéro, 03. Je m'ennuie, 04. Paradis inanimé, 05. Looking for my name, 06. Point de suture, 07. Réveiller le monde, 08. Sextonik, 09. C'est dans l'air, 10. Si j'avais au moins...

N° 5 on tour (2009)

01. D'entre les morts, 02. Paradis inanimé, 03. L'âme-stram-gram, 04. Je m'ennuie, 05. Appelle mon numéro, 06. XXL, 07. Pourvu qu'elles soient douces, 08. A quoi je sers..., 09. Point de suture, 10. Nous souviendrons nous, 11. Rêver, 12. Ainsi soit je..., 13. (Interlude) Avant que l'ombre..., 14. Libertine, 15. Sans contrefaçon, 16. Je te rends ton amour, 17. Dégénération, 18. Désenchantée, 19. C'est dans l'air, 20. Si j avais au moins...

Bleu noir (2010)

1. Oui mais... non, 2. Moi je veux..., 3. Bleu noir, 4. N'aie plus d'amertume, 5. Toi l'amour, 6. Lonely Lisa, 7. M'effondre, 8. Light me up, 9. Leila, 10. Diabolique mon ange, 11. Inseparables, 12. Inséparables (Version française)

2001-2011 (2011)

1. Du temps, 2. Avant que l'ombre..., 3. Fuck them all, 4. L'amour n'est rien..., 5. Peut-être toi, 6. Q.I, 7. Redonne moi, 8. Crier la vie (Slipping Away), 9. Dégénération, 10. Appelle mon numéro, 11. C'est dans l'air, 12. Sextonik, 13. Si j'avais au moins..., 14. Oui mais... non, 15. Bleu noir, 16. Lonely Lisa, 17. Sois moi - Be me

Monkey me (2012)

01. Elle a dit, 02. À l'ombre, 03. Monkey me, 04. Tu ne le dis pas, 05. Love dance, 06. Quand, 07. J'ai essayé de vivre..., 08. Ici-bas, 09. A-t-on jamais, 10. Nuit d'hiver, 11. À force de..., 12. Je te dis tout

Interstellaires (2015)

1. Interstellaires, 2. Stolen car (avec Sting), 3. À rebours, 4. C'est pas moi, 5. Insondables, 6. Love song, 7. Pas d'access, 8. I want you to want me, 9. Voie lactée, 10. City of love, 11. Un jour ou l'autre