Eurovision 2015 : réaction de Lisa Angell

  • 30/05/2015

La France a terminé 25ème sur 27 à l’Eurovision ce 23 mai à Vienne. La talentueuse Lisa Angell n’est pas en cause mais, comme nous le présentions, le choix de France 2 était rétro et pas en adéquation avec ce qu’envoient les autres pays qui, cette année en plus, avaient préférés envoyer beaucoup de ballades. Certes, certaines étaient assez rythmées mais il n’y avait pas vraiment de titre up tempo/dance… à part la chanson gagnante (et l’Australie…). Le thème de la guerre n’avait forcément rien de festif, bien que le message de N’oubliez soit positif et défendu par un visuel travaillé. Pour l’an prochain, espérons que France 2 choisisse un morceau calibré pour plaire aux européens… et aussi aux français pour commencer !



La représentante de la France a réservé ses premières impressions au micro de RTL : "Je suis tellement désolée pour toute l'équipe qui a fait tellement un travail fantastique autour de moi, pour mon pays, parce que j'ai les boules, il n'y a pas d'autre mot".
"J'ai honte, je ne vais pas critiquer l'Eurovision car je l'ai fait avec mon coeur, je suis très contente de l'avoir fait"
"Artistiquement, bien sûr que je le vis comme une injustice, pas pour les points, ce sont des choses que je ne peux pas contrôler, je pense que la musique et la politique, ça ne marche pas".

A BFMTV, Lisa Angell a confié "Je ne suis pas en colère, je suis déçue ; Je ne m'attendais pas à voir la France si isolée".

La chanteuse sera en concert au Théâtre de la Porte Saint Martin (Paris) le 28 septembre.



La patronne des divertissements de France 2 a répondu à RTL et au site toutelatele.com :
" Si tout cela ne dépendait que de moi, j'irai voir les organisateurs et je leur dirais 'Tchao, on ne sera pas l'année prochaine.'
« C’est injuste : vocalement, Lisa n’a pas à rougir face aux trois ténors italiens »
« Je ne suis pas idiote : jamais une seconde, je n’ai pensé qu’on allait gagner. Mais je pensais, qu’on serait dans les 10 premiers, que la voix de Lisa allait faire la différence. »
« Je ne remets pas en cause la victoire du Suédois. Il méritait de gagner : il est beau gosse, il chante bien et surtout il a un énorme tube. »
Nathalie André reconnait toutefois que l’interprète de « Heroes » ne doit pas son succès aux votes entre voisins : « Je me rends compte que l’Eurovision, c’est jeune et moderne. C’est la première fois que je m’occupais du Concours, je découvre qu’il a changé. »
« Pour l’an prochain, il faut revoir notre copie. Une grande sélection sur le modèle du Melodifestivalen, c’est compliqué à faire sur France 2 parce qu’il est impossible de bloquer une case sur plusieurs semaines le samedi soir : les Victoires de la musique, le Sidaction... Il y a toujours quelque chose. »



Le producteur de la chanteuse a souhaité sur BFM TV un retrait de la France à l’Eurovision : "Je pense qu’il faudrait marquer le coup et quitter l’Eurovision. Il faut qu’on arrête pendant un an ou deux et qu’on essaye de retravailler tout ça."

  • Jean-Claude Camus



Notre dernière gagnante Marie Myriam a répondu sur RTL pour la France de quitter le concours :
"Est ce que au foot quand on perd une coupe d'Europe ou du monde au foot on n'y retourne pas ? Nous sommes le pays fondateur, c'est le plus grand concours du monde de chant alors on ne va pas se retirer. On n'y va pas avec les bons outils et les bonnes chansons. Le tube Français qui arrive à l'Eurovision n'est jamais un tube dans notre pays alors comment faire croire à l'Europe qu'on y croit ? Il faudrait en fait que ce soit un tube chez nous avant de vouloir en faire un tube en Europe. Mais surtout il ne faut pas partir !"



Le Ministre des Affaires Etrangères a donné sur France Inter "[son] sentiment en tant que téléspectateur":
"A l'Eurovision, on est avant-derniers, avant-avant-derniers, derniers. Il faut - je ne suis pas spécialiste de cela - comprendre que si on participe, il faut participer dans des conditions qui nous permette d'être dans les premiers rangs". "Il faut que ceux qui organisent cela aient un examen de conscience : comment peut-on avoir un rang plus élevé dans la hiérarchie ?".
"J'ai vu la prestation de celui qui a gagné, qui est un Suédois (Måns Zelmerlöw). Je n'ai pas de commentaire à faire sur sa voix, mais c'était un show, comme on fait maintenant, avec des lumières,... Par rapport à cela, nous c'était un peu la télévision avant l'invention de la télévision. On a des progrès à faire".

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser