Eurovision 2015 : 1ère demi-finale

  • 19/05/2015

Mareva Galanter et Jérémy Parayre assurent les commentaires de cette première demi-finale sur France O. Ils remplacent Audrey Chauveau et Bruno Berberes, qui commentaient une des deux demi-finales pour cette chaîne publique entre 2011 et 2014.

En ce mardi 19 mai, le niveau est bon mais moins élevé que la prochaine demi-finale qui se tiendra sans cette même salle de la Wiener Stadthalle.

Devraient se qualifier sans problème, la Belgique, les Pays-Bas, la Finlande, la Grèce, l’Estonie, la Russie et la Roumanie. Il est cependant difficile de prévoir les pays qui seront recalés.


Les participants de cette 1ère demi-finale :

Euro 2015 - 1ère demi-finale
PaysInterprèteChanson
01Drapeau md MoldavieEduard RomanyutaI want your love
02Drapeau am ArménieGenealogyFace the shadow
03Drapeau be BelgiqueLoïc NottetRhythm inside
04Drapeau nl Pays-BasTrijntje OosterhuisWalk along
05Drapeau fi FinlandePertti Kurikan NimipäivätAina mun pitää
06Drapeau gr GrèceMaria-Elena KiriakouOne last breath
07Drapeau ee EstonieElina Born & Stig RästaGoodbye to yesterday
08Drapeau mk MacédoineDaniel KajmakoskiAutumn leaves
09Drapeau rs SerbieBojana StamenovBeauty never lies
10Drapeau hu HongrieBoggieWars for nothing
11Drapeau by BiélorussieUzari & MaimunaTime
12Drapeau ru RussiePolina GagarinaA million voices
13Drapeau dk DanemarkAnti Social MediaThe way you are
14Drapeau al AlbanieElhaida DaniI'm alive
15Drapeau ro RoumanieVoltajDe la capăt (All over again)
16Drapeau ge GéorgieNina SublatiWarrior



C'est la grande gagnante autrichienne Conchita Wurst qui ouvre cet Eurovision 2015 avec son titre "Rise like a phoenix". Une mise en scène vibrante avec notamment un orchestre live, un hommage à cette chanson qui a marqué l'année 2014 et qui a permis à l'Autriche de remporter le trophée. La star emprunte la grande allée centrale pour rejoindre la green room où patientent les artistes en compétition. La diva reprend le dernier refrain de sa chanson et souhaite la bienvenue à l'Europe tout entière. Elle donne la parole au trio d'animatrices de la soirée, superbes, chacune dans une tonalité verte. Elles souhaitent la bienvenue à l'Australie et présentent aux téléspectateurs le déroulé de la soirée.
  • Conchita Wurst



  • Conchita Wurst


  • Conchita Wurst

  • Les présentatrices de l'Eurovision




Le show peut vraiment commencer avec le premier pays : la Moldavie.


Eduard Romanyuta voulait vraiment faire l’Eurovision. Après trois premières tentatives non fructueuses en 2011, 2012 et 2013, l’ukrainien a été choisi cette année pour représenter… la Moldavie ! A Vienne, l’absence de l’Ukraine se remarque mais avec ce jeune homme c’est un peu comme si le pays en guerre était là.

Sa chanson R’n’B composée par un suédois, un anglais et une australienne n’est pas géniale, elle est un peu datée et poussive. La mise en scène permet cependant à l'artiste de se faire remarquer. L'équipe incarne une équipe de policiers, très sexys notamment pour la jeune femme qui fait un grand écart et retire le tireur du chanteur. Si une séquence doit passer au zapping cela pourrait être celle-ci.

  • Moldavie // Eduard Romanyuta - I want your love


  • Moldavie // Eduard Romanyuta - I want your love



Ce groupe est composé de 6 membres venant chacun d’un pays différent mais tous de descendants arméniens, cela se voit dans les tenues traditionnelles portées sur les photos promotionnelles. L’un d’entre eux est né à Paris, il s’agit de Essaï Altounian. Genealogy compte aussi un éthiopien, un américain, une japonaise, un australien et une arménienne qui a déjà représenté l’Arménie en 2009. Ce n’est pas la première fois qu’un groupe est créé ainsi pour l’Eurovision, on se souvient du groupe suisse Six4One en 2006 avec le suédois Andreas Lundstedt (Alcazar).

Le groupe Genealogy a décidé de changer le titre de sa chanson "Don’t deny" pour la renommer "Face the shadow". En conflit avec son voisin azérie depuis des années, ce titre apparaît moins conflictuel pour l'Arménie.
Bof bof bof ! Nous n’avons vraiment aucune affinité avec ce titre. Next !
  • Arménie // Genealogy - Face the shadow




Sélectionné en interne, ce finaliste de The Voice Belgique représente le plat pays avec un titre original. Adhésion ou rejet, on ne sait pas bien encore comment les téléspectateurs réagiront à ce morceau à la structure moderne. La mis en scène a été travaillée. Elle apparaî simple efficace et ce que l'on remarque le plus c'est le moment où il pivote sur lui même à vive allure telle une toupie.
  • Belgique // Loïc Nottet - Rhythm inside




Après la neuvième place d’Anouk en 2013 et la deuxième pour The Common Linnets en 2014, les néerlandais attendent beaucoup de Trijntje Oosterhuis, une chanteuse populaire qui se présente avec une chanson d’Anouk. Le refrain se chante aisément. La chanteuse porte un voilage sur les yeux et une combinaison ample et noire. Les caméraman la suivent sur scène et multiplient les gros plans pour un rendu proche de ce que réalise la SVT pour le Melodifestivalen.
  • Pays-Bas // Trijntje Oosterhuis - Walk along




Voilà le premier groupe de la soirée à venir chanter dans sa langue, le finlandais. Ce quatuor dénote par rapport aux autres concurrents, non seulement par ce que c’est du rock assez pêchu, mais surtout parce que ses membres sont autistes ou trisomiques. Les PKN figurent dans le top 10 des bookmakers, ce qui pourrait hélas aussi se confirmer au tableau final. Bien que nous appréciions la diversité à l’Eurovision, nous n’aimons guère le choix finlandais.
  • Finlande // Pertti Kurikan Nimipäivät - Aina mun pitää




La Grèce figure quasiment à chaque fois dans le top 10 à l’Eurovision. Mais, en 2012 et en 2014, le pays est sorti du top 15 et les temps sont désormais difficiles (également) au concours. Les pronostiqueurs voient Maria-Elena seulement autour du top 15. La grecque devrait se qualifier pour la finale mais nous pensons qu’il sera difficile avec cette ballade puissante, mais sans réelle originalité, de remmener le pays à des scores plus 'successful'.
  • Grèce // Maria-Elena Kiriakou - One last breath




L’Estonie devrait faire fort cette année avec ce duo qui arrive sur la scène de Vienne avec un titre élégant et une mise en scène soignée. Sauf mauvaise surprise, ce pays balte devrait se qualifier ce soir et très bien se classer samedi ; mieux que la sixième place d’Urban Symphony en 2009 et d’Ott Lepland en 2012 ?
  • Estonie // Elina Born & Stig Rästa - Goodbye to yesterday


  • Estonie // Elina Born & Stig Rästa - Goodbye to yesterday



La Macédoine a choisi un titre sans prétention mais qu’on voit bien se qualifier et pourquoi pas créer la surprise d’un bon classement samedi soir ? Le morceau est assez lent mais pourrait très bien passer sur les radios adultes françaises, surtout depuis qu’elle a été traduite en anglais. Daniel qui assure en live, a remporté X-Factor Adria. Dans le jury, il y avait Zeljko Joksimovic qui a composé la chanson pour le Monténégro qu’on entendra jeudi soir.
  • Macédoine // Daniel Kajmakoski - Autumn leaves




Nous partons maintenant dans le pays voisin avec une autre grande voix, repérée dans la saison 3 d'Incroyable Talent en Serbie. Il s’agit de Bojana qui a aussi traduit sa chanson en anglais pour l’Eurovision, mais aussi en français (Le monde est à moi), en allemand et en espagnol pour le côté promotionnel.

C’est la huitième participation de la Serbie à l’Eurovision (le pays a gagné pour sa première participation !) mais la première fois que la chanson n’est pas en Serbe. Le morceau est composé par Vladimir Graić, l’auteur de la chanson gagnante en 2007, et les paroles sont de Charlie Mason qui a œuvré sur "Rise like a phoenix" de Conchita Wurst et la chanson pour la Slovénie que vous entendrez jeudi soir.

Avec "Beauty never lies", Bojana propose sûrement l’un des titres les plus rapides de cette édition qui manque un peu de dance music, il faut le dire !

  • Serbie // Bojana Stamenov - Beauty never lies


  • Serbie // Bojana Stamenov - Beauty never lies



Kati Wolf (Eurovision 2011) n’ayant pas été sélectionné avec sa ballade "Ne engej el" (dommage !), c’est la jeune Boggie qui est à Vienne ce soir. Cette hongroise est passée à Paris pour un flashmob au Centre Georges Pompidou. Boggie ayant vécu un an à Paris, elle a ainsi assuré sa promotion, avec une micro-tournée passée à Amsterdam, Berlin, Stockholm, Londres, Rome et donc à Vienne.

Nous avons un peu de mal à apprécier ce titre, pourtant plein de bonnes intentions. Son visuel est superbe avec ses armes qui disparaissent pour former un arbre dans une prairie bien verte.

  • Hongrie // Boggie - Wars for nothing




Le duo biélorusse va réveiller les spectateurs européens avec un titre entraînant qui a été préféré à une chanson d’Alexander Ryback (Eurovision 2009) lors des sélections.

Nous n’avons rien contre ces interprètes, ni contre ce morceau, mais avec ce drapeau bielorusse (ah la politique !) nous ne sommes pas encouragés à leur attribuer ne serait-ce que quelques points.

  • Biélorussie // Uzari & Maimuna - Time


  • Biélorussie // Uzari & Maimuna - Time



La Russie pourrait subir le même sort de notre part côté points, mais la chanteuse et le morceau sont vraiment bons. Nous pourrions donc être emmenés à voter quand même pour la Russie, mais c’est la Russie et sachant que le pays se qualifiera quoiqu’il en soit (son clip a été le plus regardé sur YouTube !), nous ne voterons pas pour la chanson de Polina. Nous aurions fait un effort si la rumeur de Sergey Lazarev s’était confirmée, mais comme chaque année ce n’est pas le cas.

"A million voices" est une grande ballade chantée avec une puissance déconcertante et une reprise sur laquelle on ne peut se retirer de frapper dans ses mains et de chanter avec cette artiste sensible.

  • Russie // Polina Gagarina - A million voices


  • Russie // Polina Gagarina - A million voices

  • Russie // Polina Gagarina - A million voices



Le Danemark envoie aussi une chanson pop/rock 60s interprété par un chanteur à la voix bien en avant . Comme nous n’aimons pas ce style à l’Eurovision, nous avons peu de chance de nous décider à voter pour Anti Social Media !
  • Danemark // Anti Social Media - The way you are




Elhaida Dani a dû changer de chanson suite à un retrait de son compositeur. C’est donc avec I'm alive qu’elle vient se présenter au public européen.
Là encore, ce n’est pas notre tasse de thé…
  • Albanie // Elhaida Dani - I'm alive




Le groupe roumain a certes terrassé notre chouchoute Luminiţa Anghel (A million stars) en présélection mais c’est l’un de nos coups de cœuflag_32r ce soir. De plus, ils chantent en roumain avec seulement la dernière minute qui est désormais chantée en anglais. Décidément, nous sommes plutôt fans de ce pays à l’Eurovision.

Réécoutez par exemple leurs chansons de 2005 (Luminita Anghel), 2006 (Mihai Traistariu), 2010 (Paula Seling & Ovi), 2011 (Hotel FM), 2012 (Mandinga), 2013 (non pas Cezar !!) et 2014 (re-Paula Seling & Ovi). Un palmarès très correct.

  • Roumanie // Voltaj - De la capăt (All over again)




La Géorgie avait bien réussie en 2011 dans ce registre rock. Elle récidive cette année et devrait donc en toute logique se qualifier pour samedi soir. Nous ne sommes pas spécialement fan mais cela devrait plaire à ceux qui veulent entendre des choses différentes à l’Eurovision.

Décidément, cela fait beaucoup de Warrior avec la chanson maltaise et le thème de la chanson espagnole.

  • Géorgie // Nina Sublati - Warrior






  • Les résultats : 10 pays sélectionnés

  • Résultats : les 10 pays sélectionnés pour la finale


  • Les finalistes de la 1ère demi-finale



Jeudi soir en compétition, nous retrouverons la Suède, avec Mans Zelmerlöw, l’Azerbaïdjan, notre chanson préférée, mais aussi Malte, le Monténégro et la Norvège.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser