Eurovision 2015: Tapis rouge

  • 17/05/2015

Ce dimanche 17 mai s'est déroulé devant le somptueux hôtel de ville (Wiener Rathaus-Platz) le fameux tapis rouge où ont défilé les 40 candidats de l'Eurovision 2015. C'est Conchita Wurst, gagnante de l'édition 2014 qui a ouvert les festivités. Voici comment s'est déroulé ce tapis rouge 2015.

Nous arrivons près du red carpet qui est vraiment rouge en cette fin d'après-midi et contrairement au tapis pink hier soir pour le Life Ball. Les journalistes et le public patientent à l'écoute des tubes de l'Eurovision tels que Moustache (Twin Twin), Hero (Charlotte Perrelli), La la la (Ivi Inamou), Je ne sais quoi (Heja Björk) et des tubes de cette édition.

Nous nous séparons et nous plaçons près d'Aftonbladet devant le photocall et plus près des caméras, notamment celles de Out TV, la télévision canadienne gay dont le correspondant parle français. Le Canada diffusera seulement l'émission dans un mois mais le correspondant de cette chaîne payante nous précise qu'elle est très suivie sur le continent nord américain.

Nous chantonnons aussi le refrain de "Rise like a phoenix" lorsque ce titre est diffusé tout en jetant un oeil sur la statut de cire de Conchita (visible habituellement chez Mme Tussaud à Vienne) qui traîne sur la scène devant le city hall.



Il est 18h lorsque nous entendons l'animatrice qui n'est autre que celle des conférences de presse, elle est cette fois accompagnée d'un co-présentateur. D'autres journalistes comme ceux de l'ORF, la chaîne publique autrichienne qui organise l'évènement sont présents pour des interviews des eurostars.



Conchita fait son entrée sous les applaudissements du public, sous les flashs des caméras du monde entier. L'orchestre disposé près de l'hotel de ville joue une version orchestrale de son tube. L'autrichienne se prête au jeu des interviews et n'oublie pas de glisser un petit mot sur son album qui vient de sortir.

Le groupe danois la suit de prêt dans ce défilé de délégations. La chanteuse néerlandaise s'arrête pour une courte interview à Out TV, suivi du duo lituanien dont le beau Vaidas qui rappelle que tout le monde s'embrasse toujours et partout ; lui en joue beaucoup avec sa partenaire de scène, sans que l'on sache s'ils partagent vraiment autre chose. L'irlandaise se veut un peu plus discrète.



C'est maintenant la venue du Golden boy israélien qui a revêtu une veste jaune poussin, un ton un peu moins classe que toutes les tenues dorées qui ont foulé le tapis du Life Ball hier. Avec sa troupe, le jeune Najav fait rapidement une chorégraphie qui attire les caméras européennes qui attendent que les stars se lachent sur le tapis rouge.

La géorgienne apparaît dans un tailleur noir et est assez rock'n'roll avec son piercing au nez. Interrogée sur l'homosexualité dans son pays, elle confie que la situation est encore difficile mais qu'elle s'améliore également là bas.

Retour au chic avec le groupe arménien qui portent tous de beaux costumes bien taillés et de belles robes au ton bordeau. 12 points pour leurs tenues mais nous ne comptons pas voter pour leur chanson bien que l'un d'entre eux soit français.

La délégation maltaise offre quelques CD mais la chanteuse en robe verte n'attire pas vraiment l'oeil avisé d'Out TV en matière de mode.

La polonaise se fraie un chemin ; en fauteuil roulant elle va à la rencontre des micros sur son passage. En plus d'être très belle dans son tailleur blanc, la jeune femme tient un discours de tolérance envers très tolérant envers les gays. Une belle personne et une personnalité à découvrir.

La représentante allemande fait aussi logiquement un crochet vers les caméras autrichiennes. Le groupe d'handicapés finlandais est également éclairé par de nombreux flashs mais il est difficile de les interviewer comme nous avons pu le voir en conférence de presse.

La chanteuse portugaise précise qu'elle souhaite chanter en anglais à l'Eurovision bien qu'elle puisse chanter en anglais sans problème. Ce pays est comme la France, l'un des rares à vouloir faire raisonner sa langue au concours.

Le Monténégro se fait remarquer en chantant, chacun sa technique.

Nous pouvons aussi écouter une version orchestrale de "Ein bisschen friende"

Nous remontons près de la scène installée devant le Rathaus lors de l'entrée de la Suède, de la Russie, de la Norvège, de l'Azerbaïdjan, de la Lettonie, de la Moldavie et enfin de la Roumanie qui clôture cette longue marche pour les 40 artistes.

La soirée se poursuit pour les artistes dans le Rathaus. Pour notre part, nous prenons la direction de l'Euroclub pour aller écouter l'australien, l'espagnole, les autrichiens et Conchita Wurst.




  • Conchita Wurst


  • Conchita Wurst

  • Conchita Wurst




  • Danemark // Anti Social Media



  • Pays-Bas // Trijntje Oosterhuis



  • Lituanie // Monika Linkyté & Vaidas Baumila

  • Lituanie // Monika Linkyté & Vaidas Baumila



  • Irlande // Molly Sterling



  • Israël // Nadav Guedj




  • Géorgie // Nina Sublati



  • Arménie // Genealogy






  • Mirjam Weichselbraun, Alice Tumler et Arabella Kiesbauer




  • Italie // Il Volo







  • Royaume-Uni // Electro Velvet



  • Allemagne // Ann Sophie



  • Finlande // Pertti Kurikan Nimipäivät



  • Australie // Guy Sebastian




  • Suisse // Mélanie René



  • Autriche // The Makemakes



  • Slovénie // Maraaya




  • Espagne // Edurne

  • Espagne // Edurne



  • Suède // Måns Zelmerlöw


  • Irlande // Molly Sterling



  • République tchèque // Marta Jandová & Václav Noid Bárta



  • France // Lisa Angell


  • France // Lisa Angell



  • Hongrie // Boggie



  • Biélorussie // Uzari & Maimuna



  • Malte // Amber



  • Macédoine // Daniel Kajmakoski



  • Russie // Polina Gagarina



  • Islande // María Ólafs



  • Grèce // Maria-Elena Kiriakou




  • Belgique // Loïc Nottet



  • Albanie // Elhaida Dani



  • Portugal // Leonor Andrade



  • Monténégro // Knez



  • Norvège // Mørland & Debrah Scarlett




  • Serbie // Bojana Stamenov



  • Chypre // Giannis Karagiannis



  • Saint-Marin // Michele Perniola & Anita Simoncini



  • Azerbaïdjan // Elnur Huseynov




  • Lettonie // Aminata



  • Moldavie // Eduard Romanyuta



  • Roumanie // Voltaj


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser