L’année 2014 en musique

  • 01/01/2015

Voici une nouvelle rubrique sur ParisGayZik ; l’occasion pour nous de faire ce flashback sur la musique en 2014. Nos coups de cœur en albums, spectacles, meilleurs moments et découvertes musicales…


Stromae, Kendji et Indila ont fait très fort en 2014. Leurs albums se sont vendus comme des petits pains.

Les albums les plus vendus en France en 2014 sont "Racine carrée" de Stromae (680 200 ventes, soit un cumul de 1,83 million), "Kendji" de Kendji Girac (549 000), "Mini World" d’Indila (543 600), "Rester vivant" de Johnny Hallyday (430 500) et "Les feux d'artifice" de Calogero (373 900). Viennent ensuite en sixième place Black M avec "Les yeux plus gros que le monde" (371 000) et Maitre Gims avec "Subliminal" (287 200 ventes, pour un cumul de 780 200)

Les albums de reprises ont été très nombreux cette année encore. On retrouve dans ce classement Les Enfoirés (7ème avec 316 300), La bande à Renaud (14ème avec 242 100), Zaz avec "Paris" (15ème avec 219 000) et Les Prêtres (17ème avec (213 900)…

Elles ne se valent pas toutes, loin s’en faut, mais, notre reprise préférée a été celle d’Yseult avec "La mamma", son adaptation tout à fait personnelle d’un succès de Charles Aznavour est excellente.

Quant aux singles, c’est Pharrell Williams qui s’en sort haut la main avec "Happy" (344 000, soit un cumul de 386 100), Lilly Wood & the Prick avec "Prayer in C" (207 900) et Sia avec "Chandelier" (177 800). Ces 3 titres figurent parmi le top 5 des chansons les plus écoutées sur Spotify.


Kendji - Andalouse




Notre CD préféré en 2014 a été sans conteste "Une vie par jour" d’Olympe (bourré de jolies chansons), puis celui de Cassandre, qui aurait pu sortir plus vite car nous connaissions déjà tous les morceaux depuis 2011. Enfin, sur notre podium 2014, on place aussi "One life" d’Helena Paparizou. Cette chanteuse grecque s’est classée quatrième du Melodifestivalen en Suède, où elle consacre là-bas un peu de temps à sa carrière.

Nous avons aussi beaucoup apprécié le nouveau disque posthume de Michael Jackson (Xscape) avec l’excellent "Love never felt so good". Toujours dans le registre Soul/R’n’B US, nous avons aimé le très sensuel "Love, marriage & divorce" du duo Toni Braxton et Babyface. Dans un registre plus funky, "GIRL" de Pharrell Williams contenait aussi quelques pépites.

Nos oreilles n’ont pas été insensibles aux morceaux des beaux Måns Zelmerlöw ("Barcelona sessions") et Konstantinos Argiros ("Defteri fora") et aux belles Jennifer Lopez ("AKA") et Kylie Minogue ("Kiss me once"). Les djs David Guetta et Calvin Harris ont aussi alignés plusieurs morceaux intéressants.


Olympe - Nos yeux d’enfants




Notre salle de concerts préférée, le Palais Omnisport de Paris-Bercy a fermé en début d’année pour de longs travaux. En novembre 2014, nous avons pu profiter d’une petite pause dans ces travaux, qui vont permettre de le voir renaître sous le nom de Bercy Arena, pour aller y applaudir Kylie Minogue et Lenny Kravitz.

D’autres stars américaines n’ont pu investir Bercy (c’est le cas de Miley Cyrus qui du coup n’est pas passée par Paris) et ont dû se résoudre à louer le Zénith. Nous sommes allés là-bas pour voir Lady Gaga en spectacle ainsi que Pharrell Williams. Ceux qui pouvaient réunir plus de monde ont pu s’offrir le Stade de France où nous sommes allés écouter Justin Timberlake.

L’un de nos meilleurs souvenirs de concert en 2014 s’est passé à Athènes (Grèce). Nous avons passé une bonne soirée (assez originale !) à Posidonio, un bouzoukia qui recevait plusieurs artistes dont les beaux et très bons chanteurs Kostas Martakis et Konstantinos Argiros.

Nous aurions aimé voir Cher, mais la diva ne s’est pas produite en Europe et sa tournée a été écourtée aux Etats-Unis.

En spectacle, nous avons apprécié Conchita Wurst au Crazy Horse et Mistinguett au Casino de Paris.


Kylie Minogue - Paris - Bercy 2014




A Paris, le clubbing Gay c’est désormais essentiellement au Gibus avec les soirées Scream qui invitent aussi ses homologues européens (SuperMartXé, Matinée, Rapido…). Il y a aussi quelques fêtes événementielles au RedLight et l’historique Nuit des Crazyvores/Follivores trois fois par mois au Bataclan.

De leur côté, les tea-dance se tirent un peu la bourre, en particulier les nouveaux qui sont souvent lancés simultanément (Hashtag, Just Dance, Borderline…) ; du coup, ils ne durent pas, ou alors ils rencontrent bien des difficultés (Gigolo, Room Service…).

Les afters aussi ont des succès en dents-de-scie. Occasionnellement, retrouvez "Ultra", "Rouge", "Matinale" et bien sûr "Under" (mais qui ne commence désormais plus qu’à 10 H !). Suivez notre agenda clubbing mis à jour régulièrement pour ne rien rater en 2015.

Pour sortir hors du milieu gay et voir des djs internationaux mixer, les clubbers filent désormais à La Machine du Moulin Rouge, au Wanderlust (près de Bercy), au Faust (en face du Showcase) ou au Badamoum (ex-ScèneBastille).

Le DJ N°1 selon le classement annuel est Hardwell, suivi du duo Dimitri Vegas & Like Mike, puis de Armin Van Buuren. David Guetta se classe, lui, septième en 2014.


La Demence Cruise 2014




Internet est sans commune mesure le meilleur moyen d’écouter des tubes ou de faire des découvertes. Il est de plus en plus difficile de le faire avec la télévision qui diffuse de moins en moins de musique (M6, W9, D17, NRJ Hits…). France 2 à un beau dispositif, Alcaline, pour recevoir des artistes, un peu similaire à ce qui se fait sur Canal + (Le Grand Journal, le Before, Album de la semaine…).

Sur TF1, d’accord The Voice est plutôt qualitatif mais devient vraiment envahissant surtout si l’on rajoute la version kids. "Nouvelle star" continue avec un certain succès sur W9, quand M6 a vu son "Rising star" flopper. La France regorge de talents mais ces artistes ont des difficultés à s’épanouir en dehors des talents show. A quand l’arrivée de l’émission The hit ? Ce programme a le mérite de mettre en avant la création de chansons. Nous espérons le voir bientôt débarquer sur nos écrans car on a beau avoir trouvé la plus belle, il faut aussi qu’elle est de quoi chanter…



Après sa victoire à Copenhague, Conchita Wurst a participé à de nombreuses gay pride en Europe. L’autrichienne n’était pas à celle de Paris, mais elle est passée par notre beau pays quelques jours avant. C’était pour la Fête de la musique sur France 2. Elle a aussi fait un défilé pour Jean-Paul Gaultier en juillet avec lequel elle a aussi participé à une rencontre-reportage sur Arte…

La France est loin d’avoir brillée encore à l’Eurovision cette année. Les Twin Twin n’ont pas convaincu. Leur bonne humeur faisait pourtant plaisir à voir, mais il faut l’avouer leur prestation au Danemark n’était pas convaincante. Nous aurions bien voulu voir ce qu’aurait donné Joanna, notre favorite parmi le trio proposé, avec "Ma liberté".

Plusieurs pays ont organisé des émissions de sélection bien meilleures. C’est le cas de la Belgique avec Sil, Jessy, 2 Fabiola, Nelson et DayOne (Kate Ryan ?), et bien sûr la Suède avec le Melodifestivalen à l’affiche exceptionnelle : Alcazar, Helena Paparizou (que nous avions déjà vu à la Stockholm Pride 2013) et Sanna Nielsen qui a remporté le trophée devant Ace Wilder.


Conchita Wurst - Rise like a phoenix



Ils règnent sans partage depuis quelques années maintenant, ceux sont les One Direction. Bien que nous n’avons pas spécialement accroché à ce groupe, ils distancent toujours, et de très loin, la concurrence lancée à leurs trousses. Il y avait The Wanted qui a annulé sa tournée puis ce sont séparés, et les petits nouveaux comme The Vamps, Union J et Rixon.

Parmi les vétérans, nous pouvons toujours compter sur les Backstreet Boys, que nous avons vus au Zénith de Paris, sur les Boyzone qui ont sorti l’album "Dublin to Detroit", et sur les Take That avec "III" en tant que trio donc (sans Robbie et Jason). Les Worlds Apart et les East 17, eux, ont faits quelques dates mais c’est plutôt difficile pour eux.

En France, rien à signaler côté groupes de garçons, si ce n’est les Destan qui n’ont pas été sélectionnés pour l’Eurovision 2014.

Il semble que les jeunes filles ont délaissé les groupes masculins au profit de jeunes chanteurs comme Ed Sheeran et Sam Smith, ou des jeunes filles comme Ariana Grande, Taylor Swift et Charli XCX.


One Direction - Steal my girl



Les shows consacrés aux 90s ont été très nombreux en 2014. En Europe, nous avons compté une cinquantaine de plateaux d’artistes sur la période. Signalons la grosse tournée "Acceleration" (mais la date française a été annulée !) et les We love the 90s en Finlande pour la qualité de leur affiche et même si cela est beaucoup trop loin pour nous.

Ici, nous sommes moins bien servis car les soirées parisiennes "Culture 90s" et "We are the 90s" n’ont pas reçu d’artistes eurodance. Nous avions prévu d’aller en voir un en Belgique mais celui-ci a malheureusement été annulé. Finalement, nous n’avons vu que Die 90er live on stage avec 2 Unlimited, Masterboy, Haddaway, Captain Hollywood, Magic Affair (qui a chanté leur nouveau single Hear the voices), Marusha et Charly Lownoise. C’était vraiment une belle soirée !

Le duo Pharao a annoncé son comeback avec un jeune rappeur, Prince of Dance, que nous espérons voir prochainement. Quant au duo La Bouche, il était représenté en début d’année par Lane McCray et la vocaliste Dana Rayne, qui a laissé sa place à Kayo Shekoni en fin d’année. Le quatuor Fun Factory a récupéré son nom ; Smooth T., Balca, Steve et Ski vont revenir dons revenir dans les shows 90s.

Stay C des Twenty 4 Seven a sorti un livre et a posé sa voix sur les morceaux de différents artistes.
Le label DMN Records a fait enregistrer plusieurs artistes pour une compilation : Lori Glori, Regina, The Outhere Brothers…

Autres actus 2014 "eurodance" :
- Dr Alban a repris certains de ces succès à côté de nouveaux artistes et a retrouvé la belle Jessica Folcker pour participer au Melodifestivalen,
- Dj Bobo avec un nouvel album, une tournée et au sein du jury de Grössten schweizer talente,
- Vengaboys avec un remix de "2 Brazil" et un album de remake pour Noël,
- Milk Inc a annulé son concert annuel au Sportpaleis, Linda étant enceinte et Regi se consacrant au jury de The Voice,
- Captain Hollywood a collaboré avec Marc Lime & K Bastian sur l’excellent "Heat (Turn me on)",
- De nouveaux singles de Gala, Corona, Rozalla et Da Buzz sont également sortis.


Captain Hollywood - Heat (Turn me on)



Les divas Jennifer Lopez, Mariah Carey et Kylie Minogue ont eu beaucoup de mal avec leurs nouveaux albums. "A.K.A" s’est vendu à 2 000 exemplaires en France, "The elusive chanteuse" à 3 630 et Kylie Minogue à 10 000 pour "Kiss me once". La roumaine Inna n’arrive pas non plus à revenir malgré les différentes chansons lancées sur YouTube régulièrement. Alizée également n’aurait pas vendu 10 000 exemplaires de "Blonde". Pour Ysa Ferrer, ce doit être encore moins avec "Sanguine".

Nous en avons moins entendu parler (peu de ventes également !) mais nous avons apprécié les nouvelles chansons de la pulpeuse Sabrina Salerno avec "Colour me" et de l’autre italienne Spagna avec "The magic of love".

Nous vous parlions plus haut dans cet article des boysband et de l’eurodance. Deux groupes ont justement fait leur comeback cette année dans ces registres. Il s’agit de Take That en tant que trio masculin (Robbie à lui sorti un CD de chansons inédites en vente sur internet) et de 2 Unlimited qui a sorti une compilation "Hits & remixes", avec de nouvelles versions de leurs tubes par Steve Aoki, Joachim Garraud et Yellow Claw.


Madonna - Living for love



Madonna a fait parler d’elle en 2014 en prévision de la sortie de son album qui ne sortira qu’en 2015. La star américaine a dû faire face à des fuites sur internet et ses démos ont été dévoilés à son issu. Pour reprendre le contrôle de la situation, Madonna a lancé 6 nouveaux morceaux, dans leurs versions officielles, afin de commencer la promo de "Rebel heart".

Parmi les autres divas, nous avons eu en 2014 les albums de Mariah Carey, Jennifer Lopez, Kylie Minoque et Ysa Ferrer. Pour Mylène Farmer et Rihanna, il faudra comme pour Madonna attendre 2015.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser