Melodifestivalen 2015 : 1ère demi-finale

  • 07/02/2015

Ce samedi 7 février à Göteborg (Suède), c’est la première émission du Melodifestivalen 2015. Sanna Nielsen, gagnante de l’édition précédente est désormais l’animatrice des 6 émissions de ce cru, aux côtés de Robin Paulsson.

Des petits changements ont été apportés à cette édition pour dynamiser encore ces soirées qui avaient passionné un peu moins de téléspectateurs sur la SVT l’an passé. Ils ne seront que 28 (soit 7 chaque samedi soir) contre 32 précédemment, la green room n’est plus au fond de la salle, et une finale à 12 artistes.

Eric Saade est de retour dans cette compétition acharnée qu’il a déjà remporté. C’était en 2011 avec Popular, victoire qui lui avait permis de représenter la Suède à Düsseldorf, avec une troisième place au classement général.

Eric devra affronter 6 autres artistes, également bien décidés à décrocher l’une des deux places en finale, voire en seconde chance (émission de rattrapage). Parmi eux, il faudra compter sur Behrang Miri, jusqu’en seconde chance au Melo 2013, sur Jessica Andersson (qui avait remporté l’édition 2003 avec son duo Fame) et sur Molly Pettersson Hammar découverte dans Swedish Idol 2011.



Après un petit speech de Martin Stenmarck (auquel on n’a rien compris !), il nous est proposé un montage efficace du Melodifestivalen 2014 mais aussi de l’Eurovision 2014. Nous entrons ensuite dans le Scandinavium de Göteborg. Dans sa longue robe rose agrémentée d’un ruban rouge à la taille, Sanna Nielsen, dont les cheveux se sont significativement allongés, nous interprète une parodie en suédois de sa chanson "Undo". Elle laisse échapper un petit rire libérateur durant ce morceau intitulé Anställd.

Robin Paulsson est au piano puis vient l’accompagner rapidement. Le duo chante au centre d’un décor aux effets 3D restitués par de multiples barres lumineuses. Une chorale vient les rejoindre pour le final, avec des pompons de rubans argentés dans les mains.


Dans leurs tenues de cérémonie, le duo nous présente les artistes de la soirée par le biais de photos. Ils présentent aussi la nouvelle application mobile qui va permettre aux suédois de voter ; la comptabilité de ces points par rapport au télévote n’est pas très claire [MAJ : D’ailleurs, il y aurait eu un plantage en début de soirée].



(Molly Pettersson Hammar, Lisa Desmond, Tim Larsson, Tobias Lundgren, Gavin Jones)

La première artiste à se présenter au public est donc Molly. Elle apparaît devant son équipe sur l’estrade, à droite de la scène. Cette année, les artistes n’auront pas à parcourir un long catwalk comme les années précédentes. Dans une courte vidéo, la chanteuse pivote sur elle-même alors qu’une voix off, féminine, lui pose quelques questions. Nous voyons aussi rapidement une image de l’artiste avant son entrée en scène.

Molly porte une robe rouge assez courte avec de longues extensions jusqu’aux pieds. D’emblée, cela envoie grave. Le morceau est très dynamique avec une touche groove/rock. La suédoise brune a du coffre et est très à l’aise vocalement. Une ligne additionnelle de lumières verticales l’encercle. Un rideau d’étincelles tombe sur scène avant l’arrivée de ses choristes pour le final.

Nous trouvons sa prestation un peu assourdissante, mais ce morceau nous convaincra peut-être mieux après plusieurs écoutes. OK donc pour lui donner une seconde chance.


Le duo d’animateurs fait son retour avec leurs micro-casques et leurs fiches. Ils nous montrent trois photos humoristiques, puis lancent une séquence enregistrée. Nous découvrons Filippa Bark munie de son micro dans un bar-restaurant. Elle y retrouve Linus, un charmant jeune homme un peu intimidé face à cette fille entreprenante, même s’il se marre tellement elle est décalée.



(Daniel Gildenlöw)

Daniel apparaît en jeans et t-shirt noirs, les pieds nus. L’auteur-compositeur est aussi le chanteur de ce morceau. Barbu, les cheveux longs attachés, c’est assis au sol qu’il interprète son morceau en suédois. C’est une ballade à fleur de peau sur quelques notes de piano et de guitare. Il l’interprète en plan serré pendant près de deux minutes, avant que celui-ci s’élargisse la dernière minute, la mise en scène bénéficiant alors des effets lumineux 3D du décor.



Le jeune Linus, que nous avons découvert tout à l’heure dans la pastille vidéo, vient s’assoir parmi les spectateurs du Scandinavium de Göteborg, sous l’œil bienveillant de Filippa, qui apparemment sera le personnage comique de cette saison.




(Elize Ryd, Jimmy Jansson, Karl-Ola Kjellholm, Sharon Vaughn)

Les deux auteurs masculins de ce duo (mixte) sont venus soutenir les artistes à voix qui font leur entrée maintenant et s’échange un baiser. Lui, arbore un look original avec une moustache bouclée à la Dali et les cheveux longs tirés en arrière. Elle porte une robe soirée grise et scintillante. Cette chanteuse possède une voix aussi haut perchée que lui peux aller dans les graves. Ils sont seuls sur scène et sous des lumières aux couleurs du rainbow flag.

Le rythme est soutenu avec un côté lyrique et des envolées très puissantes. Ce morceau est sympa mais nos oreilles peuvent vite être agressées ; à écouter en version studio plutôt. Là aussi, pas de problème pour les voir en seconde chance dans quatre semaines.




(Emma Nors, Palle Hammarlund, Jimmy Jansson)




L’auteur Jimmy Jansson a conservé sa place en green room puisqu’il a aussi composé ce morceau, avec deux nouveaux complices. Le trio Dolly Style a un côté manga et caniche à la fois ! Avec leurs grosses perruques pastel et leur refrain enfantin, elles ne pourront donc plaire qu’aux enfants, aux amateurs de teletubbies ou à ce qui ont un grave penchant pour la vodka.


Sur leurs petites estrades en forme de cœur, de tête ou de carré, agrémentées de miroirs, ces poupées sont pétillantes. Leur prestation est colorée et le rythme dance est soutenu. Pour arroser le tout, les confettis sont lâchés pour le final. Oui, il y a une probabilité de les voir en seconde chance !

Nous visionnons ensuite quelques images avec Sanna qui interprète "Undo" le 8 mars 2014. Son complice Robin s’est incrusté dans cette séquence et dans plusieurs autres. A chaque fois, il brandit une pancarte de soutien à Sanna dès que la chanteuse apparaît devant un public à la télévision.



(Behrang Miri, Albin Johnsén, Måns Zelmerlöw, Tony Nilsson)

Behrang Miri est accompagné de l’un de ses auteurs, Måns Zelmerlöw que l’on retrouvera en tant que chanteur le 28 février prochain. Le cinquième concurrent de la soirée rejoint ensuite son complice Victor Crone, avant d’entrer en scène.

Le morceau commence doucement avec un rap, puis un pont chanté sur un beat synthétique, avant de s’envoler à chaque refrain. Behrang assure les parties rappées, plus lentes, et Victor assure les refrains et quelques ponts. Ses vocaux sont aériens, puissants et sonnent comme dans les 80s. Le titre est tout en contraste, mais beaucoup moins festif que son précédent (2013), même si les parties chantées sont fédératrices. Les deux hommes sont accompagnés de trois musiciennes.

Nous ne sommes pas spécialement fans de ce morceau, bien qu’il ait un certain potentiel.




(Aleena Gibson, Fredrik Thomander)

Jessica Andersson fait son retour au Melodifestivalen après 5 ans d’absence (2010 avec "I did it for love"). La jeune femme a déjà remporté le concours en 2003 ; c’était au sein du duo Fame.

Ce soir, la chanteuse blonde porte une robe dorée, dont les extensions sont en voilages blancs. Les deux structures verticales à ses côtés sont également dans les couleurs or, en concordance avec l’éclairage jaune. Jessica est statique derrière son pied de micro argenté. Sa voix est bien maîtrisée sur sa ballade.

Son morceau est plutôt américanisé, de facture très classique avec des envolées. Bien desservie par cette interprète, cette chanson devrait lui permettre (au pire) d’avoir une seconde chance.





(Sam Arash Fahmi, Fredrik Kempe, Hamed ”K-one” Pirouzpanah, David Kreuger)

Après une première tentative en 2010 avec "Manboy", Eric Saade a remporté le Melodifestivalen 2011 avec "Popular". Il fait son grand retour au Melodifestivalen 2015, avec l’objectif de le remporter mais aussi de gagner le trophée européen à Vienne en mai prochain. Pour l’heure, il doit déjà être sélectionné pour la finale du 14 mars prochain.

Trois de ses quatre auteurs, dont Fredrik Kempe qui lui avait déjà signé ces deux précédentes entrées, sont venus le soutenir ce soir. Eric Saade, vêtu tout en blanc, est très souriant en se présentant aux caméras. Le jeune homme apparaît ensuite, toujours aussi stylé, avec son petit chapeau et sa veste à fleurs dans sa séquence de présentation.




Vient maintenant le moment de découvrir la chanson et ce qu’il nous prépare depuis des mois en guise de comeback. Cela commence avec quelques images préalablement enregistrées et montées sur le live, à la façon d’un clip. On y voit sa bouche dans un plan, puis il tient un saxo dans un autre, alors qu’il exécute quelques pas de danse derrière une bâche blanche sur laquelle apparaît son ombre. Une troupe mixte de 6 danseurs (dont 3 danseuses) l’accompagne ; certains d’entre eux assurent également les chœurs.

C’est bien sûr pour un morceau dansant que le jeune de 24 ans a opté. Il n’a pas cédé à la mode électro mais ce titre reste fédérateur avec ses sonorités cuivrées, un peu funky, bien revisitées avec plus d’instruments de studio. La prestation est très bien chorégraphiée, dynamique et cela swing. Eric monte sur une nacelle ronde pour le final explosif avec une pluie de confettis dorés.




Le duo d’animateurs nous invite maintenant à revoir les extraits des 7 chansons en compétition ce soir et nous appelle à voter pour nos préférées.

Notre préféré c’est Eric Saade bien sûr, viennent beaucoup plus loin Jessica Andersson, Elize&Rickard, Dolly Style et Molly Pettersson Hammar.



Retour dans la salle, il reste une minute aux téléspectateurs suédois pour voter. Sanna enchaîne en meneuse de revue sur Rostringgen ar nu. Les plumes sont de sortie. Robin prend le relai également dans le registre de l’humour, pour un interval act très comédie musicale : Vilket ar. Ils sont accompagnés d’une troupe de danseurs puis d’une autre de danseuses avec des plumes roses et des dorures.

Filippa Bark joue à nouveau la proximité devant le plateau d’artistes qui attend les premiers résultats. Ceux-ci sont annoncés par le couple. Les cinq artistes restant en compétition sont donc Dolly Style, Behrang&Victor, Elize&Rickard, Eric Saade et Jessica Andersson.



Nous disons donc déjà "bye-bye" à Molly Pettersson Hammar, qui se classe sixième, et à Daniel Gildenlöw, en septième place. La compétition reprend de plus belle alors que nous revoyons les 5 extraits des titres encore en compétition.

Il reste maintenant une minute pour les votes. A l’issue de celle-ci, nous retrouvons Sanna Nielsen et Robin Paulsson dans le bureau de Christer Björkman. Le producteur du spectacle fait un point avec son nouveau duo d’animateur. Il met visiblement la pression à ses nouveaux protégés pour qu’ils ne suivent pas l’exemple de Marie Serneholt et Rickard Olsson qui se retrouvent au placard, dans cette séquence humoristique, après avoir présenté le concours en 2011. L’humour suédois est toujours bien là !

On retrouve Linus, toujours aussi mignon, puis la "journaliste" retrouve les 5 artistes en green room. C’est du n’importe quoi, elle leurs parle sans leur tendre micro, donc sans attendre de réponse. Eric est mort de rire. Nous pas vraiment, c’est plus facile pour ceux qui parlent le suédois…

Sanna et Robin annonce qu’ira directement au Friends Arena de Stockholm le 14 mars : Eric Saade !
Cool !
Le jeune suédois entouré de ses 3 auteurs pose devant le pool de photographes, avant de revenir sur scène interpréter Sting, dans une configuration légèrement différente (sans la bâche…).

Le duo est derrière son pupitre pour nous annoncer d’abord quels seront les deux artistes qui vont bénéficier d’une place en seconde chance lors de l’émission du 7 mars prochain. Ce sont les Dolly Style qui obtiennent ce premier ticket. Elles seront une nouvelle fois en compétition lors de la seconde chance avec Behrang Miri & Victor Crone qui décrochent également une place en seconde chance, comme lors de sa première participation.

Ces deux duo/groupe feront face à six autres que nous allons découvrir à la fin des trois prochaines émissions.
Ce soir, il reste donc une place pour la finale, alors qu’un troisième artiste va, lui, sortir de la compétition dès maintenant.

Jessica Andersson est la chanteuse qui récupère le second ticket (pour sa sixième participation au Melo) pour la finale à laquelle nous assisterons à Stockholm. La chanteuse blonde nous rejoue son entrée Can't hurt me now, puis Eric la rejoint avant le final et l’embrasse. La jeune femme lui offre également un bisou. A la fin, ils sont dans les bras l’un de l’autre ; très heureux d’avoir convaincu les téléspectateurs suédois.

Fredrik Kempe filme avec son portable, quand beaucoup d’autres font des selfies. Le duo d’animateurs nous remercie et nous salue puis nous donne rendez-vous la semaine prochaine en direct de Malmö où nous surveillerons notamment Linus Svenning, Samir & Viktor, Magnus Carlsson et Marie Bergman.



Voici le tableau avec les résultats.

MELLO 2015 : 1ère demi-finale
ORDREInterprète - Titre (Compositeur)CLASSEMENT
1Molly Pettersson Hammar - I’ll be fine
(Molly Pettersson Hammar, Lisa Desmond, Tim Larsson, Tobias Lundgren, Gavin Jones)
6
2Daniel Gildenlöw - Pappa
(Daniel Gildenlöw)
7
3Elize Ryd & Rickard Söderberg - One by one
(Elize Ryd, Jimmy Jansson, Karl-Ola Kjellholm, Sharon Vaughn)
5
4Dolly Style - Hello Hi
(Emma Nors, Palle Hammarlund, Jimmy Jansson)
SECONDE CHANCE
5Behrang Miri feat. Victor Crone - Det rår vi inte för
(Behrang Miri, Albin Johnsén, Måns Zelmerlöw, Tony Nilsson)
SECONDE CHANCE
6Jessica Andersson - Can’t hurt me now
(Aleena Gibson, Fredrik Thomander)
FINALE
7Eric Saade - Sting
(Sam Arash Fahmi, Fredrik Kempe, Hamed ”K-one” Pirouzpanah, David Kreuger)
FINALE


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser